« Rendre grâce pour la vocation que le pape a reçue »

P.N.-D. - Le 29 juin prochain marquera les 60 ans de l’ordination sacerdotale de Benoît XVI. Pourquoi est-ce un événement important ?

Mgr Patrick Descourtieux, chapelain de Sa Sainteté.
Mgr Patrick Descourtieux, chapelain de Sa Sainteté.
Photo : Notre-Dame de Paris

Mgr Patrick Descourtieux – C’est l’occasion, pour toute l’Eglise, de rendre grâce pour la fidélité de l’un de ses fils – et quel fils ! – à la vocation qu’il a reçue du Christ. Le « serviteur des serviteurs de Dieu », selon la formule en usage depuis le pape Grégoire le Grand, est ici le symbole de toutes ces fidélités qui montrent que Dieu n’abandonne jamais sa créature.

Ensuite, nous pouvons en profiter pour relire les beaux textes du Saint-Père qui nous livrent le secret de son abandon à Dieu. Dans Le Sel de la terre, en 1996, le cardinal Ratzinger déclarait : « Plus on vieillit, plus on découvre que l’on est trop faible, trop désemparé. Et l’on dit alors à Dieu : maintenant, il faut que Tu m’aides, je ne peux plus continuer » (p. 13). Au début de cette année 2011, dans Lumière du monde, le Pape Benoît XVI parle de son élection avec la même sincérité : « Dès l’instant où cette charge a pesé sur moi, je n’ai pu que dire simplement au Seigneur : “Que fais-Tu de moi ? Maintenant c’est Toi qui portes la responsabilité. … Si Tu as voulu de moi, alors il faut aussi que Tu m’aides !” » (p. 20).

Enfin, nous repenserons à ce que le pape a appelé « les trois piliers » de l’existence du prêtre : « Premièrement, l’Eucharistie et les sacrements : rendre possible et présente l’Eucharistie […] et la célébrer de manière à ce qu’elle devienne réellement l’acte visible d’amour du Seigneur pour nous. Puis, l’annonce de la Parole dans toutes ses dimensions : du dialogue personnel jusqu’à l’homélie. Et le troisième point est la caritas, l’amour du Christ : être présents pour ceux qui souffrent […] ; rendre réellement présent l’amour du Bon Pasteur ».

P.N.-D. - Le Vatican a souhaité associer les catholiques du monde entier à cet événement. A quoi sont-ils invités ?

Mgr Patrick Descourtieux – La Congrégation pour le Clergé adresse une invitation à tous les catholiques du monde : elle demande qu’on organise dans les diocèses soixante heures d’adoration eucharistique, du 29 juin au 1er juillet, solennité du Sacré Cœur et journée mondiale de prière pour la sanctification des prêtres et pour les vocations sacerdotales.

P.N.-D. - Que va-t-il se passer à Rome à cette occasion ?

Mgr Patrick Descourtieux – Le Saint-Père célèbrera la Messe du jour à 9h30 dans la basilique St-Pierre, exactement soixante ans après son ordination. Entre autres initiatives, soixante artistes exposent leurs œuvres dans l’atrium de la Salle Paul VI. Les postes vaticanes mettent en service une série de timbres qui représentent l’ordination du futur pape, sa consécration épiscopale, sa nomination cardinalice, et son élection. Le diocèse de Rome a déjà présenté ses vœux chaleureux à son évêque, par la voix du cardinal Agostino Vallini, vicaire du pape pour la Ville. • Propos recueillis par Pierre-Louis Lensel

Concernant les événements organisés à Paris à cette occasion, voir l’article “60h d’adoration eucharistique pour le 60e anniversaire de l’ordination de Benoît XVI”.

Contact

Paris Notre-Dame
10 rue du Cloître Notre-Dame
75004 Paris
Tél : 01 78 91 92 04
parisnotredame.fr

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse