Sainte Bathilde

Bathilde, une anglo-saxonne, épouse du roi Clovis II, l’un des fils de Dagobert était une esclave vendue au maire du palais Erchinoald.

Son maître voulut l’épouser, car elle était douce et belle, mais elle refusa. Ce fut le jeune roi Clovis qui la remarqua. Elle ne put refuser et l’épousa vers 650.

Elle eut une place importante dans l’administration du palais. A la mort du roi, en 657, elle exerça la régence en attendant que Clotaire III fut en état de régner. Elle fit supprimer certains impôts qui se payaient par tête d’habitants car certaines familles préféraient tuer leurs enfants que de payer un impôt qui les ruinait. Elle interdit la vente des prisonniers chrétiens. Elle aida les monastères de Jouarre, Jumièges, Faremoutiers, Fontenelle. Mais le maire du palais Ebroïn le trouvait de plus en plus gênante : il l’obligea à se retirer dans le monastère de Chelles-sur-Marne qu’elle avait fondé.

Le monastère était dirigé par Bertille, une moniale venant de Jouarre. La reine se considérait comme une simple religieuse, se mettant au service des sœurs à la cuisine, dans les plus humbles travaux du monastère. Elle s’adonnait à la lecture des livres saints et à l’assistance des pauvres et des malades. Elle mourut d’un cancer le 20 janvier 680. Son tombeau fut le lieu de miracles. Les religieuses gardèrent avec dévotion les objets qui lui avaient appartenu. Certains sont encore au musée de Chelles.

Elle figure au portail de Saint-Germain l’Auxerrois et au maître autel du Sacré-Cœur.

Les saints à Paris

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse