L’Église
Catholique
À Paris

“Sur le concept du visage du fils de Dieu”, prenons du recul

« Je sors de la pièce de Castelluci sur le visage du Christ. Celle qui fait scandale. On peut aimer ou pas. Mais je l’affirme : elle n’est pas blasphématoire. »

Père Pierre Hervé Grosjean, commentaire sur Facebook :
« Je sors de la pièce de Castelluci sur le visage du Christ. Celle qui fait scandale. On peut aimer ou pas. Mais je l’affirme : elle n’est pas blasphématoire. Elle appelle même à une vraie réflexion sur la souffrance, la compassion du Fils pour notre vieille humanité souillée. J’en veux à ceux qui nous ont instrumentalisés. J’en veux à ceux qui ont envoyé des jeunes au casse pipe. Dans la salle, ce soir, 3 jeunes cathos tradis étaient là pour foutre le bazar. J’en connaissais un que j’avais donc repéré. Ils ont rien fait finalement. À la sortie, ils m’ont dit : “on se sent trahis, on nous a menti en criant au blasphème, on a été manipulés”. Il est urgent qu’on prenne le temps de réfléchir à notre façon d’être catholiques dans ce monde. Pour ne pas nous tromper de combat. Pour ne pas se laisser divisés. Pour ne pas oublier d’aimer ce monde, et ceux qui y cherchent la Vérité. »

Cardinal André Vingt-Trois, interview sur Radio Notre Dame.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse