Un complément d’information sur les cellules souches

Complément d’information sur les cellules souches embryonnaires et les cellules souches provenant des tissus adultes et du cordon ombilical.

L’utilisation des cellules souches embryonnaires qui posent le problème de la destruction des embryons n’a, à ce jour, enregistré aucun succès thérapeutique chez l’homme.

Le principal problème est la croissance incontrôlée de ces cellules et leur potentiel cancérigène. Impossibilité de contrôler la différenciation cellulaire et la production d’antigènes est mal maîtrisée par les immunosuppresseurs [1].

Les cellules souches provenant des tissus adultes et du cordon ombilical sont déjà efficientes : 70 malades seraient potentiellement bénéficiaires de la thérapie par les “Cord blood-derived Embryonic-like stem cells” (cellules du cordon embryonnaire) selon l’étude Production of stem cells with embryonic characteristics from human umbilical cord blood [2].

D’autre part le Monitoring Stem Research [3] recense 58 applications thérapeutiques des cellules souches adultes dont voici la liste :

Amyloïdose primaire
Anémie aplasique
Anémie de Blackfan-Diamond
Anémie de Fanconi
Anémie falciforme
Anémie sidéroblastique
Aplasie spécifique des cellules de la série rouge
Arthrite juvénile
Arthrite rhumatoïde
Cancer neuroendocrinien de la peau
Carcinome rénal
Cytopénie auto-immune
Soin des blessures superficielles
Lésions cardiaques
Dégénérescence de la cornée
Gangrène des membres
Accident vasculaire cérébral
Grave immuno-déficience combinée des cellules T6B
Infection à virus Epstein-Barr
Syndrome d’hyperglobulinémie D
Lésions de la moelle épinière
Leucémie lymphoblastique aigüe
Leucémie myéloïde aigüe
Leucémie myéloïde chronique
Leucémie myélocytaire juvénile
Lymphadénopathie angio-immunoblastique
Lymphohistiocytose hémophagocytaire
Lymphome
Maladie d’Hodgkin
Lupus érythémateux systémique
Macroglobulinémie de Waldenström
Maladie de Behcet
Maladie de Sandhoff
Myasthénie grave
Myélodysplasie
Myélome multiple
Maladie de Crohn
Maladie de Parkinson
Neuroblastome
Ostéogenèse imparfaite
Polychondrite récurrente
Rétinoblastome
Sarcome du tissu mou
Sclérodermie
Lichen myxoedémateux
Sclérose multiple
Syndrome lymphoprolifératif auto-immun
Syndrome de Hurler
Syndrome de Sjögren
Thalassémie majeure
Thrombocytopénie
Thrombocytopénie amégacaryocytaire
Tumeur cérébrale
Tumeur au sein
Tumeur ovarienne
Différentes tumeurs solides
Vascularite systémique

Dans le numéro d’Impact Médecine n° 179 du 23-29 novembre 2006 en page 15 on trouve un article sur la thérapie cellulaire dans l’infarctus du myocarde qui commence ainsi : « La possibilité de régénérer le tissu myocardique endommagé par l’injection de cellules souches (adultes) ouvre des perspectives thérapeutiques majeures ». L’article fait état de l’avancée des études notamment « les cellules souches prélevées dans la moelle osseuse se sont montrées capables, une fois mises en culture de façon appropriée, d’évoluer en cellules cardiaques ». Cet article ne fait pas mention des études sur les cellules souches embryonnaires.

[1C ; Vogel, Can Old Cells Learn New Tricks, in « Science », 2000 ; Université Cornell dans Nature Medicine du 22 octobre 2006 ; etc.

[2Mc Guckin CP, Forraz N, Baradez NO : Production of stem cells with embryonic characteristics from human umbilical cord blood in Cell Prolif 2005

[3Monitoring Stem Research, A report of the President Council on Bioethics, Government Printing Office, Washington 2004,

Outils

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse