L’Église
Catholique
À Paris

Une lettre de Ségolène, coopérante au Pérou

Voici donc quelques lignes sur ma mission. (...)

Après tous ces changements du 1er mois, je me suis très vite adpatée à ma nouvelle mission...
Les soeurs du Bon Pasteur sont vraiment très accueillantes, et la Posadita est un vrai lieu de grâce, plein de vie, malgré la maladie de tous ces enfants ! En passant mes journées avec eux, on en oublie presque leur maladie, car se sont des enfants comme tout le monde qui jouent, qui étudient, qui pleurent, qui rient....

Découverte du monde du commerce équitable

Dans mes premières semaines de mission, j’étais surtout en découverte de ce monde du commerce équitable, et de l’organisation de notre structure...
J’ai vraiment appris plein de chose et un monde que je ne connaissais pas. Dans le cadre de ma mission, j’ai pris contact avec une autre ONG qui travaille avec l’église presbytérienne "red uniendo manos" avec leur projet "puente de esperanza", et qui fait exactement la même chose que nous, mais déjà plus avancé, plus developpé... Ils m’ont consacré gentiment pas mal de temps, et decouvrir leur structure m’a aidé à mieux comprendre, et à decouvrir la réalité du commerce équitable et de l’artisanat...

Une expérience incroyable

Ils m’ont même invité lors d’un de leur voyage à Huancavelica pour visiter leur groupe d’artisans...
Ca a été une expérience incroyable. J’y suis allée dans le cadre de ma mission, pour pouvoir nous servir de leur expérience et pouvoir en faire profiter notre structure. J’ai pu donc voir qui se cachait derrière tout cet artisanat magnifique, voir leur condition de vie, leur famille etc....

J’avoue que j’ai été bien surprise...
C’est vraiment très enrichissant de pouvoir rencontrer ces communautés de femmes et d’hommes qui travaillent comme des forcenés pour survivre... Tous les groupes que l’on a visités nous ont reçus comme des rois. J’ai vraiment été touché par leur accueil. Ils nous accueillaient à chaque fois avec un discours de Bienvenue, un repas, une attention particulière... Certains groupes m’ont émus aux larmes...
Ils racontaient leur histoire, leur passé, ils ont beaucoup souffert du terrorisme, et cet ONG leur a offert une chance, leur a redonné une dignité et les a considérés comme des personnes à qui ils ont fait confiance. En racontant tout ça, les femmes étaient pleines de reconnaissance envers la "Red Uniendo Manos" qui est un véritable soutien non seulement financier, mais également qui les accompagne en tant que personne.

Les femmes nous ont témoigné que depuis qu’elles travaillent leurs maris ne les battent plus, car ils les estiment plus, et surtout car elles rapportent un peu d’argent au foyer. La pauvreté matérielle de ces gens m’a vraiment marqué mais je retiens surtout leur richesse de coeur.

Je crois que je n’aurais pas pu mieux rentrer en contact avec ces populations, et partager d’aussi beaux moments avec eux. J’ai beaucoup appris sur leur vie, leur condition, leur culture, leur passé, leur résent, ... quant à leur avenir ? En tout cas, la "Red Uniendo Manos", l’ONG leur offre une espérance !

Cette aventure a vraiment été marquante.. J’ai donc essayé d’établir une collaboration entre ces 2 ONG, car pour moi on a beaucoup de choses à partager... J’ai donc organisé une rencontre, qui a été très enrichissante...

J’ai aussi rencontre des difficultés pendant ma mission

Mais c’est vrai que j’ai aussi rencontré des difficultés pendant ma mission...
Des difficultés de communication, (...),

Dans ma responsabilité de l’atelier de création de bijoux... j’ai dû » pas mal lutter, pour trouver ma place. (...)
Je me demandais vraiment parfois à quoi je servais... J’ai mis en place des outils pour que notre atelier soit conforme aux principes du commerce équitable, mais là aussi, c’est une lutte qui devient fatiguante et decourageante... (...)
Mais finalement en prenant du recul, je me suis rendu compte que je n’étais là que pour servir, et que j’ai fait mon travail, meme si je ne verrai pas les fruits...

Et puis, je me suis rendu compte, que le Seigneur m’a choisie ici peut être pour d’autre choses.. Certaines personnes avec qui je travaillais m’ont confié des choses difficiles, et une partie de ma mission était peut-être aussi cette présence auprès d’elles même si ce n’est pas la partie visible de la mission... Et mon contact avec les enfants de la Posadita a aussi été fort.... (...)

Quant à prolonger mon séjour ...,

Effectivement j’y ai pensé car je me sens vraiment bien au Pérou, et la vie est vraiment simple. Mais finalement, aucun signe concret pour me faire rester....Ca a été assez dur � accepter car je déteste les départs et les adieux... J’ai realisé que peut-être la prochaine fois, que l’on se verra..... ce sera au ciel ! Alors ce sera un veritable : " à Dieu !!" Mais comme le disent les anciens volontaires, tout commence au retour... c’est vrai que j’appréhende un peu...
Alors puisque le Seigneur m’a vraiment accompagnée tout au long de mon séjour et m’a comblée au-dela de mes espérances, ça vaut le coup de faire confiance pour la suite...

Je me suis pas mal rapprochée de Points-Coeur

Sinon, au niveau spirituel, je me suis pas mal rapprochée de Points-Coeur...
En fait j’ai passé la semaine sainte chez les soeurs de Points-Coeur, qui sont vraiment géniales !! Elles réservent un accueil incroyable à tous les volontaires qui veulent venir se reposer chez elles. Et j’ai fait un bout de chemin avec elle, à travers leur Fraternidad st maximiliano Kolbe...

Ce sont de nombreux jeunes Péruviens qui sont parties avec Points-Coeur et qui veulent continer à vivre du charisme de Points-Coeur...
J’ai trouvé de vrai amis, qui m’ont tout de suite intégrée dans leur groupe et avec qui j’ai partagé plein de belles choses...
On se retrouvait tous les 15 jours, et ça m’a énorment aidée, car eux aussi ont vécu des expériences de mission fortes, et nos partages étaient vraiment très riches...
Ca été un peu comme le ciment spirituel de ma mission...

Ma mission a vraiment été belle

Malgré toutes mes difficultés, ma mission dans son ensemble a vraiment été belle, et je sens qu’elle m’a fait grandir à travers ces joies et ces difficultés, ces rencontres, ces découvertes... Les mots sont difficiles à choisir pour exprimer tous ce que j’ai vécu ici... mais je repars vraiment riche de toutes ces découvertes...

Merci pour votre aide, car je vous compte comme une aide de la Providence dans la préparation de mon voyage.
"Gracias otra vez y qué dios le bendiga !"

Ségolène,
juin 2007

Témoignages

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse