« Une session pour prendre en main mon avenir »

Vous avez entre 18 et 25 ans, votre avenir personnel et professionnel vous préoccupe ? Le parcours “Subir ou choisir ma vie” est fait pour vous. Des professionnels en ressources humaines, un aumônier et une responsable d’aumônerie vous attendent pour vous aider à mieux vous connaître dans une perspective chrétienne. Paris Notre-Dame a rencontré Christophe Raimbault, ancien de la session 2011.

JPEG - 73.9 ko
D.R.

P.N.-D. : Que diriez-vous aux jeunes qui hésitent à s’inscrire ?

Christophe Raimbault – N’ayez pas peur, mais tenez-vous prêts à faire un vrai travail sur vous-mêmes ! Car “Subir ou choisir ma vie”, c’est avant tout une aventure qui permet de mieux se connaître, ce qui demande un investissement personnel important. Il faut être prêt à fouiller au fond de soi-même, et à y découvrir des choses auxquelles on ne s’attend pas. Je comprends pourquoi la session s’adresse de préférence à des étudiants qui ont au minimum un bac + 2. Personnellement, je n’aurais pas pu la vivre pleinement juste après mon bac. Je manquais de maturité.

P. N.-D. : En quoi cette connaissance de vous-même vous a-t-elle permis de trouver votre voie ?

C. R. – Il faut bien comprendre que la session ne donne pas un métier clé en main, mais qu’elle dégage une orientation fondamentale, un « chemin de bonheur ». Ne pas se lancer dans la session avec des a priori sur les métiers, c’est la meilleure façon de discerner ce dont on a besoin pour être heureux et l’environnement idéal pour s’épanouir. C’est ce qui ressort de mon expérience. Avant la session, j’étais en école d’ingénieur informatique. Ces études m’intéressaient, mais je ne me sentais pas à ma place. J’envisageais de changer de voie pour devenir instituteur, mais ce changement radical me faisait peur. J’étais complètement perdu ! Les ateliers proposés dans la session m’ont permis de mettre les choses au clair.

Le premier exercice m’a beaucoup marqué. Il fallait dessiner la courbe de ses motivations dans les domaines scolaire, extrascolaire et sentimental. J’ai pu voir où j’en étais et ce qui me motivait dans la vie. Un autre exercice m’a permis de mieux discerner mon profil. À partir d’images découpées, il fallait illustrer comment on se voyait dans vingt ans. J’ai vite compris qu’ingénieur n’était pas mon profil : j’étais plus dans l’art, l’humain, le social. Je m’étais planté de voie ! Alors certes, j’ai abandonné la piste d’instituteur pour diverses raisons, mais je me suis lancé dans un master en sciences du jeu à Paris 13. Et je suis très heureux de cette réorientation.

P. N.-D. : Qu’est-ce qui vous a le plus marqué dans la session ?

C. R. – C’est l’expérience humaine très forte que j’ai vécue avec moi-même, avec les autres et avec Dieu. Je ne m’y attendais pas et c’est une belle aventure que je souhaite à tous les jeunes qui, pour beaucoup aujourd’hui, sont perdus. On a tellement besoin du regard positif des autres pour s’accepter et se construire ! Le petit groupe que nous formions avec les étudiants, soudé malgré les différences, a été une force incroyable. Des amitiés se sont créées vitesse grand « v » qui, aujourd’hui encore, nous relient. J’ai été aussi très marqué par l’engagement total des formateurs au cours de la session et au-delà. Professionnels des ressources humaines, aumônier et responsable d’aumônerie : tous, dans une grande complémentarité, étaient à l’écoute, ouverts au dialogue pour nous aider. Les temps « spi » du soir, animés par l’aumônier, nous ont aussi fait prendre conscience de notre rôle de chrétiens dans le monde du travail. En bref : rien à perdre, mais tout à gagner ! • Alexia Vidot

POUR ALLER PLUS LOIN

Trois temps : un premier week-end du 14 au 17 décembre pour commencer, une intersession en janvier pour découvrir des entreprises, et un second week-end du 25 au 27 janvier pour faire le point. Inscription avant le 3 décembre, avec une participation aux frais de 210 € (possibilité d’échelonnement et de bourses). Si vous hésitez encore : une soirée pour tout savoir le 20 novembre à 20h30, Salle Mabillon au 5 rue de l’Abbaye (6e). • A. V.

Plus d’infos :
01 55 42 81 28 / 20 ;
www.subir-choisirmavie.org

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse