L’Église
Catholique
À Paris

À écouter : Comment Marie connaît-elle la miséricorde de Dieu ?

« Si la Vierge Marie n’a pas comme nous, vécu personnellement l’expérience du pardon des péchés, elle a pourtant connu intimement la miséricorde divine. Celle qui a donné naissance à Dieu fait homme, a vécu en présence du Fils de Dieu fait chair. Elle a pu contempler au quotidien le visage de la miséricorde du Père. ». Une chronique de Mgr Denis Jachiet, vicaire général.

À écouter : Comment Marie connaît-elle la miséricorde de Dieu ?

« Si la Vierge Marie n’a pas comme nous, vécu personnellement l’expérience du pardon des péchés, elle a pourtant connu intimement la miséricorde divine. Celle qui a donné naissance à Dieu fait homme, a vécu en présence du Fils de Dieu fait chair. Elle a pu contempler au quotidien le visage de la miséricorde du Père. ». Une chronique de Mgr Denis Jachiet, vicaire général.


La Vierge Marie est invoquée sous le titre de Mère de miséricorde, dans la prière du Salve Regina. Elle est celle qu’on invoque particulièrement lorsqu’on se sent misérable. On attend qu’elle intercède pour que Dieu nous montre sa tendresse, sa clémence devant notre péché. « Priez pour nous pauvres pécheurs » comme nous le répétons en priant le chapelet.

Pourtant la Sainte Vierge est Immaculée. Elle a été conçue sans la marque du péché originel et elle n’a commis aucun péché personnel. On peut donc dire qu’elle n’a jamais eu besoin de recourir au pardon de Dieu pour elle-même. Les grandes joies et les grandes épreuves de sa vie n’ont pas atteint la pureté de sa foi et l’intensité de son amour. Alors, n’est-elle pas ignorante de la grâce de la miséricorde ?

Si la Vierge Marie n’a pas comme nous, vécu personnellement l’expérience du pardon des péchés, elle a pourtant connu intimement la miséricorde divine. Celle qui a donné naissance à Dieu fait homme, a vécu en présence du Fils de Dieu fait chair. Elle a pu contempler au quotidien le visage de la miséricorde du Père. « Sa vie entière, écrit le pape, a été modelée par la présence de la miséricorde faite chair. Elle est entrée dans le sanctuaire de la miséricorde divine en participant intimement au mystère de son amour. » (Misericordiae Vultus n°24)

Nous pouvons mieux comprendre ce que chante Marie dans son Magnificat. Ce n’est pas le fruit de son imagination. Elle livre ce que son cœur, à l’unisson avec son Fils Jésus, sait de la miséricorde de Dieu.

« Sa Miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. » Marie voit par le cœur l’action de Dieu auprès de tous ceux qui peinent, de tous ceux qui lui demandent pardon et secours.

En contemplant l’œuvre de la miséricorde, elle chante : « Il élève les humbles, comble de bien les affamés, se souvient de son amour. »

Toi qui as pénétré dans les profondeurs de la miséricorde divine, Vierge Marie, guide-nous vers le pardon de Dieu et la confiance en son amour.

Chronique de Mgr Denis Jachiet

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse