L’Église
Catholique
À Paris

À écouter : Quel visage Jésus donne-t-il à la miséricorde ?

« Dans chaque rencontre, Jésus voit le cœur de ses interlocuteurs, il éprouve leur manque ou leur peine et il veut répondre à leurs besoins les plus profonds. » Une chronique de Mgr Denis Jachiet.

À écouter : Quel visage Jésus donne-t-il à la miséricorde ?

« Dans chaque rencontre, Jésus voit le cœur de ses interlocuteurs, il éprouve leur manque ou leur peine et il veut répondre à leurs besoins les plus profonds. » Une chronique de Mgr Denis Jachiet.

Les récits du ministère public de Jésus, que nous lisons dans les évangiles, font apparaître qu’il ne cesse de se pencher sur la misère humaine. Nous le voyons opérer de multiples guérisons : les sourds, les aveugles, les muets, les paralysés et tant d’autres malades. Il mène un combat contre les atteintes du mal en purifiant les lépreux et en chassant les esprits impurs de ceux qui sont sous leur emprise. Jésus partage la douleur des parents frappés par la mort de leur enfant et il ressuscite le fils de la veuve de Naïm et la fille de Jaïre. Jésus se tourne vers les pauvres et les malheureux dans toutes les situations. Sa compassion pour les indigents, les infirmes et les exclus s’étend à tous ceux qui ont le cœur brisé et qui portent de lourds fardeaux. « Venez à moi vous tous qui peinez sous le poids du fardeau et je vous procurerai le repos » (Mt 11,28). Il a pitié du peuple affamé ou de la foule errante comme des brebis sans berger. Jésus montre un cœur compatissant envers toutes les formes de détresse.

Dans chaque rencontre, Jésus voit le cœur de ses interlocuteurs, il éprouve leur manque ou leur peine et il veut répondre à leurs besoins les plus profonds. A l’homme paralysé qu’on lui apporte sur une civière, il ne se contente pas de dire « Lève-toi et marche ». Il va jusqu’à lui déclarer « tes péchés sont pardonnés », en prenant le risque de soulever des objections dans l’entourage pharisien.
Pour Jésus les pécheurs font partie des pauvres. Leur misère est une infirmité de l’âme, une paralysie spirituelle. Il éprouve de la compassion devant l’homme qui s’est éloigné de Dieu par son péché et montre sa miséricorde en pardonnant ses fautes.
En posant un regard d’amour et de pardon sur les publicains, tels que Matthieu ou Zachée, sur les prostituées et d’autres pécheurs, Jésus montre le visage de la miséricorde du Père. En Jésus se manifeste la sollicitude du Père pour les petits, les pauvres, les souffrants. Par Jésus qui porte sur la Croix l’amour plus grand que le péché s’accomplit la miséricorde du Père pour les pécheurs qui attendent le pardon.

Chronique de Mgr Denis Jachiet

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse