Amour et vérité se rencontrent

Verset 11 du Psaume 84 ‘Justice et paix s’embrasse’ à une bénédiction liturgique des eaux. Des Maudits livres luthériens : an exposition à la Bibliothèque Mazarine. ‘Divine Renovation’ (en anglais) grâce à les cours Alpha, avec le Père James Mallon.

Amour et vérité se rencontrent
Cette première partie du verset 11 du Psaume 84 est connue puisque la deuxième partie en est « justice et paix s’embrassent », thème de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens de cette année. Rappelons que quand catholiques, orthodoxes et protestants se rencontrent sous la présidence de ces quatre vertus, ils doivent se souvenir que, du point de vue liturgique, catholiques et protestants emploient respectivement la numérotation biblique de la Vulgate pour les catholiques et de la Septante pour les orthodoxes. Ces deux traductions sont impérativement utilisées pour la prière publique, tandis que les protestants adoptent la numérotation de la Bible hébraïque. Ce qui signifie que le verset « Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s’embrassent » se trouve dans le Psaume 84 selon la numérotation adoptée par les catholiques et les orthodoxes et dans le Psaume 85 pour les protestants. Dans la double numérotation du psautier œcuménique, le premier chiffre concerne la numérotation Vulgate/Septante et le second celui de la Bible hébraïque. Ce dédoublement dans la numérotation des Psaumes se rencontre à partir du Psaume 9.

Justice et paix s’embrassent
Les Églises orientales ont fêté le 19 janvier dernier la fête du Baptême du Seigneur, que l’on trouve aussi dans le calendrier latin, mais qui n’a pas l’éclat que lui donne la tradition d’Orient. Lors de cette fête il y a une bénédiction liturgique des eaux, dont les fidèles seront aspergés et qu’ils pourront aussi emporter chez eux. La bénédiction solennelle se fait en utilisant le feu en immergeant des cierges, en plongeant la main, puis en soufflant dessus. Enfin, c’est une croix précieuse qui est immergée : « dans le Jourdain lorsque Seigneur, tu fus baptisé, à l’univers fut révélée ta Sainte Trinité ». C’est dans la communauté ukrainienne grecque-catholique de l’éparchie Saint Volodymyr-le-Grand de Paris à l’invitation de Mgr Borys Gudziak, que des catholiques latins et quelques frères orthodoxes du patriarcat de Moscou et du patriarcat de Constantinople se sont rencontrés dans une ambiance fraternelle, en dépit du contexte de guerre entre la Russie et l’Ukraine et de la rivalité entre le patriarcat de Moscou et celui de Constantinople à propos de l’Église orthodoxe en Ukraine. Ce qui mérite d’être souligné ici, c’est que cette amitié prend une dimension prophétique puisque quand chaque invité fut invité à prendre la parole, un orthodoxe affirma que « si l’uniatisme comme méthode pour faire l’unité était condamné formellement depuis les accords signés entre catholiques et orthodoxes à Balamand au Liban en 1993, il ne s’agissait pas de condamner les Églises uniates elle-mêmes ». C’est un signe de leur confiance que ces chrétiens, qui avaient a priori quelques raisons de se méfier les uns des autres, furent capables de parler des blessures qui les faisait souffrir et d’exprimer dans la confiance mutuelle une amitié en Christ plus grande que tout ressentiment. Un autre invité orthodoxe voulait aussi porter un regard d’espérance sur la crise orthodoxe actuelle, en ce sens que toute crise porte aussi en elle des possibilités d’un dépassement ; bref, quand les scandales qui affectent la vie de nos Églises s’étalent complaisamment dans l’opinion publique, il est aussi des lieux où les chrétiens sont aussi capables de vivre selon la Parole de vie : « Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s’embrassent ».

Maudits livres luthériens
Maudits livres luthériens, aux origines de la Réforme en France, tel est la remarquable quoique très confidentielle exposition organisée à la Bibliothèque Mazarine de l’Institut de France. On peut y voir de remarquables pièces comme une Indulgence, les premières bibles en Français, la bulle Exurge Domine qui condamne Luther, des éditions des traités de Luther, l’Institution de la Religion chrétienne de Calvin. C’est jusqu’au 15 février dans ce lieu prestigieux de la grande salle de lecture ; sinon, il y a toujours le catalogue.

Divine Renovation (en anglais)
Pour la croissance de l’Église, c’est le titre de l’événement où le désormais célébrissime Père James Mallon sera à Paris les 5 et 6 avril à Saint-Pierre-de-Montrouge Paris 14e (voir le site Alpha-France pour les informations complémentaires). L’auteur du « Manuel de survie pour les paroisses », qui a sans doute fait balancer des conseils paroissiaux entre désespoir et enthousiasme, sera donc en France pour stimuler le zèle apostolique de nos communautés dans un esprit confessionellement assumé et cependant résolument œcuménique.
P. Jérôme Bascoul

Éditorial

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse