Anglicans et catholiques chrétiens (vieux catholiques) demandent à être reconnus par l’État suisse

La première demande formelle de reconnaissance comme « communauté religieuse d’intérêt public » vient d’être déposée par la Fédération des Églises dans le canton de Vaud signataires de l’Accord de Bonn de 1931, organisation qui regroupe les Églises anglicane et catholique chrétienne (Vieux catholiques en France),

Vaud – La première demande formelle de reconnaissance comme « communauté religieuse d’intérêt public » vient d’être déposée par la Fédération des Églises dans le canton de Vaud signataires de l’Accord de Bonn de 1931, organisation qui regroupe les Églises anglicane et catholique chrétienne (Vieux catholiques en France), a annoncé mardi le canton de Vaud. Actuellement, seules les Églises réformée et catholique romaine, ainsi que la Communauté israélite de Lausanne, bénéficient d’une reconnaissance qui leur donne, notamment, le droit d’exercer des missions d’aumônerie dans les prisons et hôpitaux. La possibilité pour d’autres communautés d’obtenir un statut similaire est prévue par la Constitution de 2003 et par une loi de 2007, mais cela n’est possible que depuis la promulgation du règlement d’application, fin 2014. La procédure de reconnaissance durera cinq ans et donnera lieu à un projet de loi qui sera soumis au Grand Conseil. La reconnaissance est soumise au respect de certains critères tels que la transparence financière et le respect des lois et de la paix confessionnelle.
Source protest info

En bref

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse