Art contemporain & spiritualité

Programme 2018-2019

Jean-Louis Florentz par emmanuel Bellanger, conférence avec auditions. A deux pas de la Bastille, jeudi 13 juin 2019 à 12h30 à Notre-Dame-d’Espérance (11e). Entrée libre, participation aux frais 5 € minimum

JPEG - 6.1 ko
Téléchargeable


Série de conférences avec projections ou auditions. Art, Culture et Foi / Paris poursuit une exploration de l’art d’aujourd’hui en compagnie d’artistes qui ont œuvré pour l’Eglise ou dont la quête spirituelle interroge nos contemporains.

2e session : les jeudis 21 mars, 11 avril, 23 mai et 13 juin 2019
- De 12h30 à 13h30 à deux pas de la Bastille

A Notre-Dame-d’Espérance, 47 rue de la Roquette, Paris 11e. De 12h30 à 13h30, entrée libre, participation aux frais 5 € minimum demandés.
Renseignements : artculturefoi@diocese-paris.net - 01 78 91 91 65

- PROGRAMME DES CONFERENCES – 2e session – de MARS à JUIN 2019 :

JPEG - 15 ko
Téléchargeable

Jeudi 13 juin 2019 de 12h30 à 13h30

Jean-Louis Florentz

Par Emmanuel Bellanger, qui a mené une carrière d’organiste comme titulaire de l’orgue de Saint Honoré d’Eylau à Paris, et d’enseignant à l’Institut Catholique de Paris. A la Conférence des évêques de France, il est actuellement directeur du comité de rédaction de Narthex.

Jean-Louis Florentz (1947-2004)
compositeur français, fut élève de Pierre Schaeffer et d’Olivier Messiaen. Il a obtenu, en 1978, le Prix de composition Lili Boulanger, suivi de divers prix dont celui de l’Institut de France. En 1980-81, il a été pensionnaire de la Villa Médicis, puis membre de l’Académie des beaux-arts. Ses nombreux voyages en Afrique lui ont permis d’étudier l’ethnomusicologie et la linguistique. Sa musique possède un fort pouvoir évocateur, foisonnant, luxuriant, en gardant une clarté toute française.

JPEG - 19.4 ko
Téléchargeable

Jeudi 23 mai 2019 de 12h30 à 13h30

Arcabas

Par François Boespflug, théologien et historien de l’art, professeur émérite à l’université de Strasbourg, spécialiste d’iconographie chrétienne, il explore depuis toujours les représentations du divin dans toutes les religions et dans l’art de notre temps. Il tient à honorer la mémoire d’Arcabas (†août 2018), qu’il a très bien connu et sur l’œuvre duquel il a publié cinq livres.


Arcabas (1926-2018)
Arcabas (1926-2018) s’est formé à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Enseignant à Grenoble il se fait connaître à travers une œuvre monumentale réalisée en 30 ans : l’ensemble d’art sacré de l’église Saint-Hugues-de-Chartreuse. Son travail, s’inspire des paraboles et récits de la Bible, présentés souvent de manière linéaire, narrative, très colorée et rehaussées de feuilles d’or. Ses thèmes de prédilections, les anges protecteurs et la violence de la vie sont abordés à travers les symboles ce qui leur confère une dimension abstraite.

JPEG - 6.4 ko
Téléchargeable

Jeudi 11 avril 2019 de 12h30 à 13h30

Tadao Ando

Par Benoît Dusart, diplômé d’histoire et ancien auditeur à l’Ecole normale supérieure de Saint-Cloud, et conférencier national. Au Centre des monuments nationaux puis au ministère de la Culture, il a contribué aux politiques de valorisation de l’architecture et du patrimoine incarnées par le réseau des Villes et Pays d’art et d’histoire. Il se consacre aujourd’hui à l’histoire de l’architecture, en qualité de conférencier et de chargé de cours, tant en France qu’à l’étranger


Tadao Ando, église d'Ibaraki.Tadao Ando, est un trésor vivant, assurément le plus célèbre des architectes japonais. La récente rétrospective du Centre Georges Pompidou a révélé au public une radicalité et un degré d’abstraction rarement atteints dans l’architecture d’aujourd’hui, une exceptionnelle maîtrise du béton armé et un art consommé de l’articulation de l’espace par la lumière : autant de qualités qui ont conduit Tadao Ando à s’intéresser à l’architecture sacrée. L’église sur l’Eau dans l’île d’Hokkaido (1988), l’église de la Lumière à Osaka (1989), ou le temple de l’Eau dans l’île d’Awaji (1989) en sont les parfaits témoignages.

PNG - 54.2 ko
Téléchargeable

Jeudi 21 mars 2019 de 12h30 à 13h30

Alain-Charles Perrot

Par lui-même. Architecte en chef des monuments historiques, Alain-Charles Perrot est membre de l’Académie des Beaux-Arts. Il a conduit à Paris plusieurs chantiers de restauration d’édifices culturels et religieux célèbres : la Sainte-Chapelle, l’église Saint-Roch, l’église Saint-Eustache, l’Oratoire du Louvre. Il intervient dans la restructuration du Centre de congrès de Rennes - Couvent des Jacobins.

Alain-Charles Perrot, Couvent des Jacobins, Rennes
La transformation du Couvent des Jacobins à Rennes en un Centre de congrès, est un bel exemple du rôle de l’Architecte en Chef des Monuments Historiques dans la mission d’adaptation d’un bâtiment classé monument historique en un lieu contemporain reflétant notre temps. Les aléas et les surprises du métier d’Architecte en Chef des Monuments Historiques dans la réalisation de cette union.



Cet événement vous intéresse ? Vous souhaitez être tenu informé des événements du diocèse de Paris ?
Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse