Au service des handicaps

Un nouveau vicariat épiscopal verra le jour le 1er septembre prochain au sein du diocèse de Paris. Dédié au service des handicaps, il est né de la volonté de l’archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, de mettre la personne handicapée au cœur de nos communautés. Le P. Franck Souron, nommé à sa tête, nous détaille sa mission.

JPEG - 38.4 ko
Le P. Franck Souron est le nouveau vicaire épiscopal pour le service des handicaps au sein du diocèse de Paris.
© Priscilia de Selve

Paris Notre-Dame – Pourquoi avoir créé un vicariat épiscopal pour le service des handicaps ?

P. Franck Souron – Parce que le service des personnes porteuses de handicap, quel que soit ce handicap, est une question pastorale fondamentale. Or, que constate-t-on ? Il existe aujourd’hui un certain nombre d’associations qui s’occupent de cette question du handicap. Certaines ont des antennes en paroisses. Celles-ci les accueillent, les accompagnent, mais la plupart du temps, elles n’interviennent pas dans la pastorale, et le diocèse non plus. Or, comme toutes les catégories de personnes fragiles, les personnes handicapées doivent être une mission prioritaire pour l’Église, au cœur de la pastorale diocésaine. Il ne faut pas se contenter de dire : d’autres s’en occupent. C’est à nous de le faire. Cette priorité affichée par l’archevêque de Paris a conduit à la création d’un pôle handicap, à l’image de ce qui existe déjà pour les personnes de la rue ou pour les malades. Cette forme de pauvreté que constitue le handicap, si importante et si réelle, l’Église à Paris n’en a pas pris suffisamment le souci. Il faut qu’elle s’en empare aujourd’hui.

P. N.-D. – Une des difficultés pour les personnes handicapées, adultes ou enfants, est l’accès aux sacrements. L’Église a parfois dressé des obstacles devant ces familles. Comment adapter la catéchèse pour elles ?

F. S. – Plutôt que de parler d’adaptation, il faut parler d’inclusion. Car avant de considérer le handicap, il faut d’abord considérer la personne. Le nouveau vicariat va réunir deux services qui étaient jusque-là séparés : la pastorale de la personne handicapée et la pédagogie de la catéchèse spécialisée. Car la mission première du vicariat est de veiller à ce que toute personne, quel que soit son handicap, puisse rencontrer le Christ et être accompagnée dans son cheminement de foi. Pour cela, nous allons mener un travail de sensibilisation à l’accueil de ces personnes au sein du diocèse et dans les communautés chrétiennes, afin que chacune d’elles puisse participer pleinement à la vie de la communauté. Il faut que l’accès aux sacrements ne soit plus un parcours du combattant, que si des parents se posent la question à propos de leur enfant, ils puissent être accueillis et accompagnés. Quant à la pédagogie spécialisée, elle doit se mettre en place en fonction des demandes et des besoins des paroisses. Mais tout un chacun peut devenir catéchiste d’enfants handicapés, il n’est pas nécessaire d’avoir des diplômes pour cela, il suffit d’être aidé. Nous devons changer notre regard sur la personne handicapée, en gardant en tête qu’elle constitue un trésor pour nos communautés paroissiales, au-delà des résistances humaines naturelles.

P. N.-D. – Quels moyens allez-vous mettre en œuvre pour cela ?

F. S. – Nous allons commencer par écouter ce qui se passe sur le terrain. Nous allons contacter toutes les paroisses, leur curé, et les associations, afin de faire un point avec eux sur leurs attentes et leurs besoins. Puis nous mettrons rapidement une petite brochure à disposition des paroisses de Paris, afin que les curés et les équipes d’accueil puissent renseigner ceux qui en ont besoin. Certains parcours, à destination des personnes handicapées mentales notamment, existent déjà. Il faudra sans doute les formaliser, mais ces parcours, une fois avalisés, pourront être généralisés à l’ensemble du diocèse. Nous mettrons également à disposition des paroisses des personnes ressources. Tout cela va se mettre en place peu à peu.

Propos recueillis par Priscilia de Selve

Pour contacter le vicariat, à partir du 1er septembre :
service.handicap@diocese-paris.net

Articles

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse