Biographie

Le 7 décembre 2017, le cardinal André Vingt-Trois est nommé administrateur apostolique du diocèse de Paris jusqu’à la prise de possession canonique de Mgr Aupetit, le 6 janvier. Ordonné prêtre en 1969, il était archevêque de Paris depuis plus de 12 ans.

- Biography in English

Né à Paris le 7 novembre 1942, André Vingt-Trois entre à 20 ans au séminaire de Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux. Il obtient une licence en théologie de l’Institut catholique de Paris.

Il est ordonné prêtre à 27 ans le 28 juin 1969 par le cardinal François Marty, archevêque de Paris, et nommé vicaire à la paroisse Sainte-Jeanne de Chantal à Paris (1969-1974) dont le curé est le père Jean-Marie Lustiger.

En 1981, il devient vicaire général du diocèse de Paris, une fonction qu’il occupera durant 18 ans et pour laquelle il sera chargé notamment des formations diocésaines (École cathédrale, Séminaire diocésain), des moyens de communications (dont Radio Notre Dame), de la pastorale familiale, des aumôneries de l’enseignement public et de la catéchèse.

À 45 ans, il est nommé évêque auxiliaire de Paris et ordonné le 14 octobre 1988. En 1999, il est nommé archevêque de Tours par Jean-Paul II, puis, en 2005, il succède au cardinal Jean-Marie Lustiger comme archevêque de Paris. En 2007, il est créé cardinal par Benoît XVI.

Il préside la Conférence des évêques de France de 2007 à 2013, et est également président délégué des synodes sur la famille à Rome en 2014 et 2015.

Formation

Le cardinal André Vingt-Trois a fait ses études secondaires au Lycée Henri IV (Paris 5e).

1962 : il entre au Séminaire de Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux. Il est licencié en théologie de l’Institut Catholique de Paris.
1964-1965 : il effectue son service militaire en Allemagne.
1972 : Mémoire de licence canonique de théologie « Essai de réflexion théologique sur une expérience pastorale » (Directeurs : P. Henri de La Valette, sj, et P. Maurice Vidal, pss.

Ministères

1969-1974 : vicaire à la paroisse Sainte-Jeanne de Chantal à Paris. Il travaille particulièrement pour les catéchismes paroissiaux et à la formation des laïcs.
1974-1981 : directeur au Séminaire de Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux, professeur de théologie morale et sacramentelle. Il participe aux travaux de différents mouvements de pastorale familiale, notamment les CPM (Centre de Préparation au Mariage) et à des sessions de formation permanente de prêtres.
1981-1999 : vicaire général du diocèse de Paris. Il a été chargé notamment des formations diocésaines (École cathédrale, Séminaire diocésain), des moyens de communications (Radio Notre Dame, Paris Notre-Dame, Centre d’Information), de la pastorale familiale, des aumôneries de l’enseignement public et de la catéchèse.
1988 : nommé évêque auxiliaire de Paris le 25 juin 1988 et ordonné le 14 octobre 1988.
1999 : nommé archevêque métropolitain de Tours : nomination le 21 avril 1999 et installation le dimanche 16 mai 1999.
5 mars 2005 : nommé archevêque de Paris par le pape Jean-Paul II le 11 février 2005, il succède le 5 mars 2005 au cardinal Jean-Marie Lustiger. Le 14 mars 2005, il est nommé Ordinaire des catholiques de rite oriental en France et n’ayant pas leur propre ordinaire.
2007, il est créé cardinal par Benoît XVI le 24 novembre au titre de Saint-Louis-des-Français à Rome. Il participe ainsi au conclave de 2013 qui élit le pape François.
2007, en novembre, il est élu Président de la Conférence des évêques de France, responsabilité qu’il assumera jusqu’en juin 2013.

Rôle et responsabilités

- Archevêque de Paris depuis 2005.
- Chancelier de l’Institut catholique de Paris depuis 2005.
- Ordinaire des catholiques de rite oriental en France et n’ayant pas leur propre ordinaire depuis 2005.

Au sein de la Conférence des évêques de France

- Président de la Conférence des évêques de France du 5 novembre 2007 au 30 juin 2013.
- Membre de droit du Conseil permanent de la Conférence des évêques de France depuis 2005.
- 1988-1996 : membre de la Commission épiscopale pour le Renouveau.
- 1988-1997 : membre du Comité permanent pour l’information et la communication.
- 1997-1999 : membre du Comité permanent pour les affaires économiques.
- 1998-2005 : président de la Commission de la famille.

Au Vatican

- Membre du Comité de Présidence du Conseil Pontifical pour la Famille depuis le 9 novembre 2002 (Ce Conseil est devenu le 15 août 2016 le Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie).
- Membre de la Congrégation pour les évêques depuis le 20 février 2007.
- Membre de la Congrégation pour le Clergé depuis 12 janvier 2010.
- Membre de la Congrégation pour les Église Orientales depuis le 23 février 2012.
- Membre du Conseil Pontifical pour la Pastorale des Migrants et des personnes en déplacement depuis le 14 juin 2008 (ce Conseil est devenu le 17 août 2016 le Dicastère pour le Service du Développement Humain Intégral).

Décorations

Officier de la Légion d’Honneur
Officier de l’ordre National du Mérite
Grand Officier de l’Ordre National du Bénin

Bibliographie

2000 : Une année de bienfaits (C.L.D)
2000 : Connaître la Foi catholique (Le Sénevé/Cerp)
2001 : Catéchèses de l’année jubilaire (C.L.D.)
2003 : La famille,15 questions à l’Église (Plon Mame)
2007 : Croire, espérer, aimer (Presse de la Renaissance)
2007 : Les signes que Dieu nous donne (Parole et Silence)
2008 : La liberté dans la foi – Entretiens avec Michel COOL (L’aube)
2009 : Évêque, prêtres et diacres (Médiaspaul)
2010 : Une mission de liberté (Denoël)
2010 : Prier. Pourquoi ? Comment ? (Editions Pocket)
2011 : La famille, un bonheur à construire. Des couples interrogent l’archevêque de Paris (Parole et Silence)
2012 : Quelle société voulons-nous ? (Editions Pocket)
2015 : Dieu ouvre des chemins. Itinéraires en suivant l’Évangile de saint Matthieu. (Salvator)
2016 : Découvrir Jésus en lisant saint Marc (Salvator)
2017 : La Parole s’accomplit – À l’écoute de l’Évangile de saint Luc (Salvator)

Avant de succéder au cardinal Lustiger en tant qu’archevêque de Paris, André Vingt-Trois a été son bras droit pendant plus de trente ans, comme vicaire à Sainte-Jeanne de Chantal, puis comme secrétaire particulier, vicaire général et évêque auxiliaire. Il est certain que sans le pragmatisme déterminé d’André Vingt-Trois, bien des intuitions de Jean-Marie Lustiger n’auraient pas pu déboucher sur des réalisations concrètes.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse