Un calice de l’abbé Mugnier

L’abbé Mugnier a été propriétaire d’un calice orné d’émaux d’une grande qualité technique et iconographique.

L’abbé Mugnier(1853-1944), surnommé "le confesseur des duchesses", a tenu son journal presque chaque jour pendant 60 ans de 1879 à 1939. Ce prêtre corézien aux allures de curé de campagne fut reçu dans les salons parisiens les plus huppés de la capitale. Passionné de littérature, il fréquenta Barrès, Proust, Valery, Cocteau, Forain, fut à l’origine de la conversion de Huysmans et de la comtesse Bibesco, Anna de Noailles. Il était apprécié par sa modestie, sa sensibilité et sa miséricorde. Ses répliques et mots d’esprit, jamais méchants, le rendirent célèbre. 

Son calice est orné d’émaux représentant des scènes évangéliques ; sur la coupe : Nativité (1) , Baptême du Christ (2) , Gethsémani (3) , Résurrection (4) . 

Sur le pied : (5)
La crucifixion, la descente de croix, la mise au tombeau, les pèlerins d ’Emmaüs,

Sur le fût du calice (6) est gravée la date du décès de la maman de l’abbé, Nathalie, le 26 mars 1903.

L’inscription sous le pied (7) : "Hommage de la Marquise de Courtatvel, née des Isnards, à M l’abbé Mugnier, ce calice a été consacré le 17 août 1903 par Mgr l’évêque de Mysore en la chapelle des Missions Étrangères"

Trésors et objets de curiosité

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse