Carême : Pour progresser dans la sobriété heureuse

Paris Notre-Dame du 13 février 2020

Offrandes : « La prière n’a pas de prix » • Conférences : L’Église est-elle vraiment sainte ?

Décryptage : Offrandes de messes : « La prière n’a pas de prix »
Depuis janvier 2020, le montant des offrandes des messes, voté en novembre 2019 par la Conférence des évêques de France, a légèrement augmenté. Une occasion de se poser la question, avec le P. Francis de Chaignon, théologien et directeur au Séminaire de Paris, du sens de ces offrandes accompagnant la prière faite à des intentions particulières.

À méditer : Sel et lumière
Extrait de l’homélie de Mgr Michel Aupetit, le dimanche 9 février 2020, à St-Germain-l’Auxerrois (1er).

Interview : L’Église, vraiment sainte ?
L’Église, malgré les scandales et les manquements qui l’agitent, peut-elle être considérée comme « vraiment sainte » ? C’est la question à laquelle les Conférences de Carême de Notre-Dame de Paris, qui s’ouvrent le dimanche 1er mars à St-Germain-l’Auxerrois (1er), vont tenter de répondre. Pour la deuxième année consécutive, c’est le P. Guillaume de Menthière, curé de Paris et théologien, qui les animera.

Reportage : Mineurs, isolés, accompagnés
Dans le nord de Paris, parmi les migrants accueillis par Sr Marie-Joseph Biloa et son association Solidarité Notre-Dame de Tanger, figure une vingtaine de mineurs isolés. C’est avec la paroisse St-Jacques – St-Christophe (19e) qu’elle les accompagne, soutenue par la Fondation Notre Dame. Rencontre.

Actualité : Colombe, Jérôme, des jeunes et l’écologie intégrale
Le pôle Jeunes adultes du diocèse de Paris a réuni, les 8 et 9 février, au Collège des Bernardins, près de 250 jeunes autour du thème Quelle écologie intégrale ? L’occasion, pour Colombe, étudiante en histoire de l’art, de se former davantage alors qu’elle se lance avec l’un de ses amis, Jérôme, dans l’aventure du Label Église verte. Paris Notre-Dame les a suivis.

Spiritualité : De la main à l’esprit, la catéchèse par les sens
Un nouveau lieu de catéchèse inspiré par la méthode Montessori pour les 3-6 ans vient de voir le jour en janvier à St-Honoré-d’Eylau (16e). Dite du « Bon Berger », cette initiative est appelée à essaimer dans d’autres paroisses.

Dossier : Carême : Pour progresser dans la sobriété heureuse

« La spiritualité chrétienne propose une croissance par la sobriété, et une capacité à jouir avec peu. » Ces mots du pape François, extraits de l’encyclique Laudato Si’, résonnent particulièrement à quelques jours de l’entrée en Carême. Un temps de désert durant lequel l’Église nous invite à mettre nos vies en conformité avec le message évangélique et à nous satisfaire de moins. Cette forme de sobriété heureuse, la Bible et les Pères de l’Église l’ont promue, bien avant que le monde ne s’en empare. Elle implique un rapport différent au monde, à l’économie, à l’argent. Alors que s’ouvre en mars à Assise (Italie) une rencontre internationale de jeunes entrepreneurs à l’appel du pape François, c’est à cette nécessaire sobriété évangélique que nous consacrons notre dossier.

De la possession à l’économie du don
Pratiquer « une économie différente, qui ne déshumanise pas ». Voilà ce que propose le pape François aux économistes et entrepreneurs qu’il invite à Assise (Italie) en mars 2020 pour repenser les notions de travail et d’argent. Hervé Baulme, président d’Écodair, entrepreneur social primé en 2017 par la Fondation des entrepreneurs et dirigeants chrétiens, et Sr Cécile Renouard, philosophe et présidente du Campus de la Transition, analysent la transition économique à l’aune du système mondial actuel.

« Pour moi, c’est le sens de la limite qu’il faut retrouver »
Les 26, 27 et 28 mars prochain, Maxime de Couëssin, directeur de Réseau Entreprendre Paris, sera à Assise (Italie) avec 2 000 jeunes économistes et entrepreneurs à l’invitation du pape François pour l’événement The Economy of Francesco.

« Montrer qu’il existe d’autres modèles de consommation »
Responsable territoriale Seine-Saint-Denis chez Emmaüs Connect, Inès Riom, mariée et mère d’un enfant, fait ses courses à La Louve. Un supermarché coopératif et collaboratif implanté dans le 18e arrondissement.

Un enjeu profondément spirituel
Avant d’incarner un processus de réduction ou de privation, la sobriété est une posture de vie face à tous les biens. Une posture face à Dieu. Enquête.

Le but du travail, c’est l’homme
Depuis quatre ans, N.-D. de la Gare (13e) accueille un groupe de travail consacré à l’encyclique Laudato Si’. Se réunissant régulièrement pour réfléchir aux enjeux d’une nécessaire conversion écologique, ce groupe constitué d’une soixantaine de jeunes professionnels travaille, entre autres, sur un rapport plus juste au travail et à l’argent.

Des pistes pour agir : Goûter à la sobriété
Ici aussi, dans ce chemin vers une vie plus sobre, la loi de gradualité fonctionne. Un petit pas conduit à un autre petit pas. Ouvrir un livre, le feuilleter, lire une phrase, la relire, la digérer, est déjà une avancée en soi. Tout comme le fait de prendre le temps de réfléchir à son rythme de vie et à son comportement. Voici quelques pistes conçues pour aider au discernement.

Sommaires

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse