Commémoration œcuménique à Westminster Abbey, la Communion anglicane adhère à la déclaration sur la justification

L’abbaye de Westminster à Londres accueillait une célébration œcuménique et internationale le 31 octobre 2017, au cours de laquelle la Communion anglicane a officiellement proclamé son adhésion à la Déclaration conjointe sur la justification.
Le Conseil consultatif anglican a avalisé la Déclaration conjointe lors de sa rencontre en 2016 à Lusaka, en Zambie. C’est avec gratitude et « dans l’esprit de Martin Luther » que cette adhésion à la Déclaration conjointe a été reconnue par l’archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, lors de la célébration œcuménique à Westminster Abbey en présence de représentants des Eglises catholiques et protestantes.

L’abbaye de Westminster à Londres accueillait une célébration œcuménique et internationale le 31 octobre 2017, au cours de laquelle la Communion anglicane a officiellement proclamé son adhésion à la Déclaration conjointe sur la justification.
Document œcuménique majeur, la Déclaration conjointe fut initialement signée en 1999 à Augsbourg par la Fédération luthérienne mondiale (FLM) et l’Église catholique. En 2006, le Conseil méthodiste mondial a travaillé un texte d’association et a apporté sa signature à l’accord. C’est en juillet 2017 que la Communion mondiale des Églises réformées (CMER) rejoint aussi la Déclaration avec un texte d’association et une signature officielle lors d’une célébration à l’Église du château à Wittenberg.

Le Conseil consultatif anglican a avalisé la Déclaration conjointe lors de sa rencontre en 2016 à Lusaka, en Zambie. C’est avec gratitude et « dans l’esprit de Martin Luther » que cette adhésion à la Déclaration conjointe a été reconnue par l’archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, lors de la célébration œcuménique à Westminster Abbey en présence du Cardinal Vincent Nicholl, de Mgr Brian Farrel, secrétaire du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité chrétienne, et des pasteurs Martin Junge (secrétaire général de la FLM), Ivan Abraham Williams (Conseil méthodiste mondial) et Chris Ferguson (secrétaire général de la CMER). À la suite de cette adoption, des enfants de différentes confessions ont allumé des bougies sur l’autel de l’abbaye de Westminster.

« C’est merveilleux de marquer l’anniversaire de la Réforme en soulignant le fait que toutes les Églises historiques occidentales ont maintenant une compréhension commune de la justification » a affirmé la pasteure Kaisamari Hintikka, secrétaire générale adjointe de la FLM et responsable des relations œcuméniques. « Ce qui était autrefois facteur de division est maintenant un sujet qui nous unit »

Mgr Farrell souligna ce point de vue. « La convergence sur cette question amène les Chrétiens luthériens, catholiques, méthodistes, réformés et anglicans vers une communion plus profonde, en chemin vers la pleine réconciliation des Églises désirée par le Seigneur. »
« À l’occasion de l’anniversaire historique de 2017 les Anglicans se réjouissent de la réalisation extraordinaire qu’a été la Déclaration conjointe concernant la doctrine de la justification et tout ce que cela représente comme signe de guérison, 500 ans après la division » déclarait le directeur pour l’unité, foi et constitution de la Communion anglicane, le chanoine John Gibaut. « Les Anglicans ont étudié les questions concernant la justification dans les différents dialogues bilatéraux, avec l’Église catholique ainsi qu’avec la communion d’Églises de la Fédération luthérienne mondiale, et nous sommes d’accord sur l’essentiel des aspects concernant notre salut en Christ ».

Dans sa prédication, l’archevêque Justin Welby a affirmé que « La reforme a réouvert l’Église toute entière à des vérités éternelles qui sont indispensables, auxquelles il nous faut tous continuer d’adhérer, non seulement y adhérer mais les proposer à nouveau pour répondre aux besoins d’aujourd’hui ».

En signe fort pour cette journée, la bibliothèque de Lambeth Palace a installé son exemplaire de la Bible de Luther de 1536 sur l’autel de l’abbaye pendant la célébration. Des musiciens et des chorales luthériennes et anglicanes ont accompagné la célébration par des chants en plusieurs langues.
Source : FPF (Jane Stranz) 08 novembre 2017

Actualité œcuménique

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse