Le mot de Monseigneur Michel Aupetit à l’occasion de la messe des étudiants

Édito de novembre par Monseigneur Michel Aupetit, archevêque du diocèse de Paris.

Chers amis, chers jeunes,

Avec tous les évêques d’Ile-de-France, je suis heureux de vous inviter à participer à la messe des étudiants le mardi 10 novembre prochain qui sera retransmise sur KTO. A cette occasion, nous pourrons confier au Seigneur cette année universitaire nouvelle, afin qu’Il bénisse et soutienne votre chemin d’étude. Nous Lui demanderons de faire de vous des prophètes de la bienveillance et de vrais témoins du Christ dans une période qui demande beaucoup d’adaptabilité et un esprit créatif.

Notre société est blessée. Elle l’est par l’individualisme et la violence, par la peur d’une grave crise économique, par la lutte contre la pandémie qui distend les relations sociales, par les attaques gravissimes contre la vie humaine et la dignité de la famille… Mais ne cédons jamais à la tentation du désespoir ! Le pape François dans sa dernière encyclique Fratelli tutti nous invite à ne pas nous décourager et au contraire, à être créatifs pour renouveler notre manière d’être des frères. Dans son commentaire sur la parabole du bon Samaritain, il nous dit : « Soyons parties prenantes de la réhabilitation et de l’aide aux sociétés blessées. Aujourd’hui, nous nous trouvons face à la grande opportunité de montrer que, par essence, nous sommes frères ». Il nous invite à être « de bons samaritains qui prennent sur eux-mêmes la douleur des échecs, au lieu d’accentuer les haines et les ressentiments » (N°77).


En célébrant la messe des étudiants cette année avec les oraisons de la fête du Sacré-Cœur de Jésus, nous affirmons notre choix de nous appuyer sur l’amour de Dieu pour promouvoir le bien, pour travailler à la réhabilitation de notre société blessée et pour prendre soin de nos relations sociales et amicales.

Venez nombreux puiser dans le Cœur de Jésus des grâces abondantes pour renforcer votre communion avec Dieu et avec les autres. Dans la joie de vous retrouver, je prie le Seigneur de vous bénir.

Michel Aupetit, archevêque

© Yannick Boschat

Sur Facebook

Sur Twitter

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse