L’Église
Catholique
À Paris

Comment vivre les difficultés et les échecs que nous rencontrons dans notre vie missionnaire ?

« N’oublions jamais, selon l’assurance du Christ, que la Croix est présente au cœur de toute mission et qu’elle est, pour le missionnaire, le chemin de l’humilité qui l’unit à la Passion du Seigneur. » Chronique audio de Mgr Bruno Lefevre Pontalis.

Comment vivre les difficultés et les échecs que nous rencontrons dans notre vie missionnaire ?

« N’oublions jamais, selon l’assurance du Christ, que la Croix est présente au cœur de toute mission et qu’elle est, pour le missionnaire, le chemin de l’humilité qui l’unit à la Passion du Seigneur. » Chronique audio de Mgr Bruno Lefevre Pontalis.

Nous ne sommes pas naïfs.

« Un jour viendra où les hommes ne supporteront plus la saine doctrine » nous avertit St Paul.

Le Christ lui-même a commencé sa prédication par un échec cuisant, à Nazareth, au milieu des siens.

Ne nous attendons pas à recevoir un accueil merveilleux à chaque mission.

Attendons-nous aussi à des fermetures, des moqueries, ou des calomnies. A Paris, en ce 3ème millénaire, nous ne serons vraisemblablement pas agressés au point de perdre notre vie, comme nos frères et sœurs chrétiens en Irak. Mais le Seigneur nous a prévenus : s’engager à sa suite est difficile. L’évangélisation est exigeante.

L’opposition, les échecs, sont le lot des témoins.

Le Christ n’a pas tenu, sur ce sujet un discours lénifiant et trompeur. « Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on vous calomnie de toutes manières à cause de moi ».

Dès lors, quelle attitude adopter dans le cas où l’évangélisation tourne mal ?

Faut-il riposter comme Pierre au moment de l’arrestation de Jésus ? Nous savons comment Jésus lui a demandé de ranger son épée.

Fait-il tendre l’autre joue et donner l’occasion d’une nouvelle moquerie ? Le Christ dans sa Passion, lorsqu’il est giflé répond « si j’ai mal parlé, montre où est le mal… ? »

Le Seigneur lui-même nous donne les conseils suivants :

• D’abord, prier : « aimez vos ennemis »

• Puis fuir : « si on vous pourchasse dans telle ville, fuyez dans une autre »

Ainsi, si une mission s’engage mal, il ne faut pas insister, faire demi-tour, et revenir à un moment plus favorable.

N’oublions jamais, selon l’assurance du Christ, que la Croix est présente au cœur de toute mission et qu’elle est, pour le missionnaire, le chemin de l’humilité qui l’unit à la Passion du Seigneur.

Chronique “Être témoin de l’Évangile” de Mgr Bruno Lefevre Pontalis

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse