Communiqué de l’AEOF du 16 octobre 2018 sur la question ukrainienne

Au cours de sa réunion périodique de ce jour, les évêques membres de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France (AEOF), présents lors de la rencontre, témoignent de leur profonde tristesse devant la situation actuelle induite par la question ukrainienne. Cette situation affecte non seulement la manifestation de l’unité de l’orthodoxie, mais aussi la collaboration inter-orthodoxe au sein des assemblées épiscopales. L’absence des hiérarques de l’Église orthodoxe russe au sein de l’AEOF atteint, au-delà des relations des Églises de Constantinople et de Moscou, toute l’Église orthodoxe

Au cours de sa réunion périodique de ce jour, les évêques membres de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France (AEOF), présents lors de la rencontre, témoignent de leur profonde tristesse devant la situation actuelle induite par la question ukrainienne. Cette situation affecte non seulement la manifestation de l’unité de l’orthodoxie, mais aussi la collaboration inter-orthodoxe au sein des assemblées épiscopales. L’absence des hiérarques de l’Église orthodoxe russe au sein de l’AEOF atteint, au-delà des relations des Églises de Constantinople et de Moscou, toute l’Église orthodoxe. Aussi les évêques membres de l’AEOF appellent à prier pour la résolution rapide du différend ainsi que pour l’unité de l’orthodoxie en général.

L’unité est en effet un commandement direct qui nous a été légué par le Christ lui-même : que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. (Jn 17, 21)
Car l’unité est la condition même du témoigne de la foi orthodoxe dans le monde »
Source : orthodoxie.com - Paris, le 16 octobre 2018

Actualité œcuménique

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse