L’Église
Catholique
À Paris

Communiqué de Presse final

Le 1er novembre 2004.

PDF - 255.7 ko
Communiqué de presse final
Paris Toussaint 2004

Cette année, la fête de la Toussaint a été préparée et fêtée à Paris depuis le 23 octobre par les catholiques et tous les Parisiens qui ont souhaité participer à Paris Toussaint 2004.

Dimanche 31, les églises catholiques de Paris organisent un pèlerinage à Notre-Dame pour clôturer cette semaine de fête et d’espérance partagée dans la capitale à l’occasion de la Toussaint.

Bilan chiffré de la semaine Paris Toussaint 2004
La cathédrale Notre-Dame, le Sacré-Cœur et les 150 églises de Paris sont restées ouvertes et proposaient des rencontres, des débats sur le sens de la vie et du bonheur, des concerts de chorale et d’orchestre, des moments de fête et des lieux et des moments de silence et de prière.

Partout dans Paris, cette initiative a reçu un accueil exceptionnel :

  • Les concerts de pop-rock chrétien ont rassemblé plus de 80 000 jeunes dont 30 000 samedi 30 octobre au soir sur le parvis de Saint Sulpice pour la 3e édition d’Holywins.
  • Au total 45 000 personnes ont participé à cette fête : des familles qui ont assisté à la comédie musicale, des gens toutes générations confondues qui ont participé au concert ou à la veillée de prière.
  • Tout au long de la semaine, ce sont les veillées de prière qui ont eu le plus de succès. On estime que plus de 100 000 personnes ont assisté à ces veillées dont 20 000 qui se sont retrouvées autour des reliques de Sainte Thérèse de Lisieux qui sont passées d’église en église au cours de la semaine et 50 000 uniquement sur la journée de vendredi autour de laquelle une invitation à la prière et à la réconciliation était proposée.
  • Les conférences débats ont rassemblé 15 000 personnes de toutes croyances autour de thème comme le pardon, la pauvreté, la sainteté
  • Enfin, les concerts de musique sacrée et de gospel ont rassemblé environ 15 000 personnes ; les pièces de théâtre et les spectacles sur la vie des saints, plus de 7000 personnes.
  • Chaque jour, des milliers de personnes sont passées pour discuter avec les chrétiens qui les accueillaient autour de petits chapiteaux dressés sur le parvis de Notre-Dame, au Trocadéro, au métro Pasteur…
  • Dans chaque église, un Livre de Vie recueillait les demandes de prière pour des personnes vivantes ou décédées. On évalue à près de 300 000 le nombre de demandes qui ont déjà été déposées sur ces livres. Les paroisses estiment que la moitié des personnes qui ont participé à Paris Toussaint 2004 ne fréquentent pas habituellement leur église.
  • Plus de 2500 collégiens et lycéens se sont fait porteurs du bonheur auprès des Parisiens et faiseurs de liens entre les générations et artisans de paix au cours de la semaine.
  • Plus de 4000 congressistes, dont 1350 étrangers, se sont réunit pour réfléchir au partage de la foi chrétienne dans les grandes villes. Accueillis par les paroissiens, ces rencontres ont été unanimement appréciés. Ils se sont réuni chaque matin autour de témoins et d’un conférencier à Notre Dame et ont participé à des ateliers d’échanges l’après midi dans les locaux du collège Stanislas.
  • Plus de 8000 bénévoles dans les paroisses, 1000 pour l’organisation générale et 1000 pour l’animation des ateliers à Stanislas ont participé à la réussite de ce projet.
  • Dimanche 31 octobre, chaque paroisse a déposé son Livre de Vie aux pieds de la statue de la Vierge Marie à Notre Dame. 65 000 pèlerins ont afflué pour suivre un parcours spirituel dans la cathédrale et recevoir une bénédiction au pied de la Croix, Arbre de Vie sur le parvis.
  • Lundi 1er novembre, les catholiques ont célébré la Toussaint dans leurs paroisses. A la cathédrale Notre-Dame, le Cardinal Lustiger a célébré cette fête avec tous les démunis, les exclus, ceux qui vivent sans domicile dans la rue, à leur intention et à celle de ceux qui sont morts cette année dans la rue.

Au-delà des chiffres de fréquentation, c’est l’accueil très favorable des parisiens qui a frappé tous les organisateurs de cette semaine.

Partout, les rencontres amicales et festives (du bol de soupe partagé avec les pauvres, aux divers concerts et aux temps de prière et de recueillement) , les échanges et les débats ont permis de tisser des liens, de renforcer la cohésion dans les quartiers, de faire connaître les multiples actions des paroisses au service de leur entourage et de faire ainsi progresser la convivialité et le " bonheur dans la ville ".

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse