L’Église
Catholique
À Paris

CONCERT DES VIGILES

Musique.

Infos
13 novembre à 19h30

Collège des Bernardins 20 Rue de Poissy, 75005 Paris, France 75005 Paris

Maîtrise Notre-Dame de Paris
Chœur d’adultes
Thierry Escaich, orgue
Henri Chalet, direction

Le concert d’ouverture du Festival des Heures 2020 couvre une période de près de 400 ans et introduit la thématique du « Murmure de l’âme », à travers un répertoire vocal, d’orgue et d’improvisation.

Tout au long du festival, des murmures différents vont résonner : telle une ouverture d’opéra, ils se trouvent condensés dans ce programme. Tout naturellement à bouche fermée, le concert offre cette œuvre rarement entendue de Jehan Alain, suivi d’un parcours qui nous mène des introspections de William Byrd et Antonio Lotto aux murmures de Brahms, dans un extrait de son Requiem.

Honneur aussi à Yves Castagnet, titulaire de l’orgue de Notre-Dame de Paris, pour présenter un regard contemporain du murmure de l’âme. La musique de Jean-Sébastien Bach résonne aussi avec des extraits des plus belles cantates, complétées par des œuvres et improvisations pour orgue.

Programme

Thierry Escaich (1965-)
Improvisation au grand orgue
Jehan Alain (1911-1940) 
Chanson à bouche fermée
William Byrd (1674-1744)
Beata viscera
Tomas Luis de Victoria (1548-1611)
Ave Maria à 8 voix
Yves Castagnet (1964-)
Ô Notre Dame du soir
Maurice Duruflé (1902-1986)
Quatre motets : Tu es Petrus, Tantum ergo, Tota pulchra es, 
Ubi Caritas (improvisations à l’orgue en alternance)
Antonio Lotti (1667-1740)
Crucifixus
Yves Castagnet
Veni Sancte Spiritus
Thierry Escaich
Improvisation au grand orgue
Johannes Brahms (1833-1897)
Wie lieblich sind deine Wohnungen (extrait du Requiem allemand)
Jean Sebastien Bach (1685-1750)
Cantate n°140 (extraits) : 1. Wachet auf, dite Cantate du Veilleur, 4. Zion hört die Wächter singen, 5. So geh herein zu mir, 6. Mein Freund ist mein, 7. Gloria sei dir

Retrouvez toute la programmation du Festival des Heures 2020

Biographies

Maîtrise Notre-Dame de Paris 

Garante d’un savoir-faire unique au monde et d’un patrimoine immatériel musical extraordinaire, la Maîtrise Notre-Dame de Paris rayonne à travers la France et le monde. Elle est composée de la Pré-Maîtrise, du Chœur Préparatoire, du Chœur d’enfants, du Jeune Ensemble et du Chœur d’adultes.

Elle assure un enseignement complet dans le domaine du chant soliste et choral, de l’initiation à la formation professionnelle. La diversité des disciplines enseignées ainsi que celle des répertoires abordés, le suivi pédagogique de chaque chanteur, l’ouverture à de nombreux partenariats avec d’autres grandes institutions en font une structure originale où pédagogie et production s’enrichissent mutuellement.

Le Chœur d’adultes 

Le Chœur d’adultes est ouvert aux chanteurs de 18 à 30 ans, souhaitant se perfectionner ou préparer les concours aux écoles supérieures de musique (CNSMD, PSPBB, etc.).

La formation s’articule autour d’un axe double, chant soliste et chant choral. Tous les répertoires sont abordés, de la musique médiévale à la musique contemporaine, tant dans le domaine de la musique profane que dans celui de la musique sacrée.

Les étudiants présentent leur travail lors d’auditions, d’actions culturelles, en participant à de nombreux offices à la Cathédrale ou encore lors de concerts à Notre-Dame de Paris et à l’étranger.

La formation est complétée par des masterclasses consacrées à des répertoires spécifiques, à l’interprétation et à la technique vocale.

Thierry Escaich

Compositeur, organiste et improvisateur, Thierry Escaich est une figure unique de la scène musicale contemporaine et l’un des représentants majeurs de la nouvelle génération de compositeurs français. 

Comme compositeur, Thierry Escaich aborde les genres et les effectifs les plus variés, dans une quête incessante de nouveaux horizons sonores. Son œuvre comporte une centaine de pièces, qui séduisent un large public par leur lyrisme incandescent et leur rythme implacable. Se situant dans la lignée de Ravel, Messiaen et Dutilleux, et ne refusant pas les apports des musiques populaires ou les éléments d’inspiration sacrée, le monde sonore d’Escaich s’appuie sur un élan rythmique obsessionnel et de puissantes architectures.

Les pièces de Thierry Escaich sont inscrites au répertoire des plus grands orchestres aussi bien en Europe qu’aux États-Unis, et à celui de musiciens tels que Lisa Batiashvili et François Leleux, Valery Gergiev, Renaud et Gautier Capuçon, Emmanuelle Bertrand et Paul Meyer… Il a été compositeur en résidence à l’Orchestre national de Lyon, à l’Orchestre national de Lille et à l’Orchestre de chambre de Paris et a reçu quatre Victoires de la musique (2003, 2006, 2011 et 2017). Il enseigne depuis 1992 l’improvisation et l’écriture au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP), où il a remporté lui-même huit premiers prix. En 2013, il a été élu à l’Académie des beaux-arts de l’Institut de France. En 2018, il a été le compositeur à l’honneur du festival Présences de Radio France, à Paris.

La carrière de compositeur de Thierry Escaich est étroitement liée à celle d’organiste, à l’instar de Maurice Duruflé – auquel il a succédé comme organiste titulaire de Saint-Étienne-du-Mont à Paris ; il est aujourd’hui l’un des principaux ambassadeurs de la grande école française d’improvisation. 

Son style si personnel transparaît aussi bien dans l’intimité de sa musique de chambre que dans de vastes fresques comme Chaconne pour orchestre, l’oratorio Le Dernier Évangile ou le double concerto pour violon et violoncelle Miroir d’ombres. Son premier opéra, Claude, sur un livret de Robert Badinter d’après Claude Gueux de Victor Hugo, a été créé à l’Opéra national de Lyon en mars 2013 et a reçu les éloges de la critique. Parmi ses compositions les plus récentes, citons La Nuit des chants, concerto pour alto écrit pour Antoine Tamestit, commande de l’Orchestre philharmonique de la Radio néerlandaise et du NDR Elbphilharmonie, et Quatre Visages du temps (troisième concerto pour orgue), créé au Japon, dont la création européenne a été donnée par Escaich et l’Orchestre national de Lyon en novembre 2017.

Les différentes facettes de son art s’illustrent dans une discographie abondante, largement récompensée et publiée notamment chez Accord/Universal et Indésens. Récemment, son disque Baroque Song, enregistré par l’Orchestre de l’Opéra de Lyon, a été publié chez Sony Classical et encensé par la critique. Le CD Les Nuits hallucinées (2011), qui couronne sa résidence auprès de l’Orchestre national de Lyon, a reçu de nombreuses distinctions, notamment un « Choc de l’année » de Classica. La création mondiale de Claude à l’Opéra de Lyon a été publiée en DVD (BelAir Classiques).

Henri Chalet 

Henri Chalet est Directeur et Chef de chœur principal de la Maîtrise Notre-Dame de Paris depuis 2014, après avoir assuré les fonctions de chef de chœur assistant auprès de Lionel Sow.

Diplômé du Conservatoire de Paris (CNSMDP) dans les classes d’écriture et du CNSM de Lyon en direction de chœur, Henri Chalet dirige, de 2010 à 2017, le jeune chœur de Paris au Département Supérieur pour Jeunes Chanteurs / CRR de Paris. Il succède à ce poste à Laurence Equilbey et Geoffroy Jourdain dont il était l’assistant.

Il est jusqu’en 2011, directeur artistique de la Maîtrise de Saint-Christophe de Javel avec laquelle il enregistre entre autres le Requiem de Duruflé et les Psaumes d’Yves Castagnet (créations). De 2011 à 2013, il est régulièrement appelé à préparer le Chœur de l’Orchestre de Paris.

Avec le jeune chœur de paris, il participe à des enregistrements prestigieux en compagnie de Natalie Dessay, Karine Deshayes, Philippe Cassard ou encore avec Marie-Nicole Lemieux et l’Orchestre national de France, ainsi qu’avec Sabine Devieilhe et l’orchestre Les Ambassadeurs.

Avec la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, il dirige ou prépare pour des chefs invités de grands monuments de la musique sacrée tels que les Vêpres de la Vierge de Monteverdi, la Passion selon Saint Matthieu de Bach, la Création de Haydn, le Requiem de Mozart, le Requiem Allemand de Brahms, la Missa Solemnis de Beethoven la Messe de Stravinsky, le Dernier Évangile de Thierry Escaich, les Vêpres de Philippe Hersant…

Il a ainsi pu collaborer avec de grands chefs tels que Leonardo García Alarcón, Sir Roger Norrington, David Reiland, John Nelson, Sofi Jeannin, Gustavo Dudamel…

La notoriété de ces postes lui permet d’être chef invité dans les plus prestigieux lieux de concerts de France (Opéra-Comique, Bordeaux, Le Volcan du Havre…) et à travers le monde (Muziekgebouw d’Amsterdam, Tchaikovsky Hall de Moscou, Clare College de Cambridge, Philharmonie du Luxembourg, Chœur de la Radio de Budapest, Lincoln Center de New York...).

Organiste de formation et diplômé des CRR de Paris et Boulogne-Billancourt, il a été par ailleurs co-titulaire des grands orgues de Notre-Dame de Versailles jusqu’en 2014.

En 2020, Henri Chalet est fait chevalier des Arts et des Lettres.

Informations

https://www.collegedesbernardins.fr/content/concert-des-vigiles

https://www.collegedesbernardins.fr/content/concert-des-vigiles

Contact

Collège des Bernardins
20 rue de Poissy – 75005 Paris
Tél : 01 53 10 74 44
Fax : 01 53 10 74 05
contact@collegedesbernardins.fr
www.collegedesbernardins.fr