Confectionner une couronne de l’Avent - 2016

Une petite explication des origines et de la symbolique de la couronne de l’Avent, puis en dessous, une proposition pour réaliser sa couronne : fiche technique et guide en photo ! A réaliser le 27 novembre dans le cadre du calendrier de l’Avent.

Origine et symbole de la couronne de l’Avent

Le temps de l’Avent commence quatre dimanches avant Noël. Il fait revivre ce temps d’attente, celle de l’espérance du salut portée par le peuple d’Israël.
Libéré de l’esclavage en Égypte, conduit vers la terre promise, le peuple choisi par Dieu a attendu pendant plusieurs siècles la réalisation de la promesse faite par Dieu : la venue d’un Sauveur.
Cette promesse se réalise en la venue de Jésus, Fils de Dieu fait homme, il y a environ 2000 ans. Par sa naissance, sa mort et sa résurrection Il vient libérer l’homme du péché et de la mort.

Aujourd’hui, comment se manifeste cette espérance ?
La couronne de l’Avent est un moyen de signifier et de vivre cette attente qui conduit à accueillir le Sauveur que Dieu nous donne : c’est Noël. Elle peut être installée chez soi et aussi dans une église.

Origine
La couronne de l’Avent est liée sans doute à des traditions d’anciens cultes de la lumière liés au solstice d’hiver. La première couronne de l’Avent a été créée par le pasteur protestant Johann Heinrich Wichern (1808-1881), éducateur et théologien à Hambourg. En forme de cercle, elle est faite de branches de conifère, elle est décorée de fruits et porte quatre bougies.

Signification symbolique et spirituelle de la couronne de l’Avent
La forme ronde renvoie à plusieurs significations :

  • Elle indique qu’il n’y a ni début ni fin, symbole de Dieu qui est l’Alpha et l’Oméga.
  • Elle rappelle la couronne d’épines du Christ. L’Église célèbre cette royauté unique le dimanche du Christ Roi, dimanche qui clôt l’année liturgique et qui précède celui du premier dimanche de l’Avent.
  • Elle montre que le temps des fêtes revient chaque année. l’Avent n’est pas seulement l’attente annuelle de Noël, c’est aussi l’attente de la venue du Christ dans la Gloire de Dieu.

A chaque messe l’Église proclame le mystère de la foi dans l’anamnèse :

« Nous proclamons ta mort, Seigneur Jésus,
nous célébrons ta résurrection,
nous attendons ton retour dans la gloire. »

L’utilisation de conifère dont les branches restent vertes et ne meurent pas, est un symbole de vie, d’éternité. Les fruits posés sur la couronne (pommes de pins, agrumes séchés…) signifient la vie qui renaît. En effet, ils portent en eux leurs graines, symbole de la vie qui renaît sans cesse.

Les quatre bougies ont plusieurs significations

  • Les quatre dimanches de l’Avent avec les grandes étapes de l’histoire du salut
    • La première bougie symbolise le pardon que Dieu donne à Adam et Eve dès leur péché.
    • La deuxième bougie symbolise la foi des patriarches (Abraham, Isaac, Jacob).
    • La troisième bougie symbolise la joie de David. Il est à l’origine d’une descendance qui s’inscrit dans une histoire concrète.
    • La quatrième bougie symbolise l’enseignement des prophètes de la Bible (Isaïe, Jérémie, Ézéchiel…). Ils annoncent un règne de justice et de paix.
  • Les quatre évangélistes : Matthieu, Marc, Luc et Jean.
  • Les quatre points cardinaux : Dieu présent partout.
  • Les quatre saisons : Dieu présent en tout temps.
    Ces bougies sont généralement rouges ou dorées.

Christ Lumière du monde
Chaque dimanche une bougie est allumée en plus de celle de la semaine précédente.
« Le peuple qui était dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière. » prophétise Isaïe (9,1) au VIII° siècle avant Jésus Christ. La lecture du livre d’Isaïe 9, 1-6 est lue à la messe de la nuit de Noël. A Noël, la prophétie se réalise en la naissance de Jésus, Fils de Dieu, Lumière du monde.

« Le Verbe était la vraie Lumière qui éclaire tout homme en venant dans le monde. »
Évangile selon saint Jean 1, 9

Jean 1, 1-18 est lu à la messe le jour de Noël.
Jésus s’adressant aux Juifs dira :

« Moi, je suis la Lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie. »
Evangile selon saint Jean 8, 12

Fabriquer sa couronne de l’Avent

Fiche technique

Matériel et préparation

  • 1 assiette en carton
  • Papier crépon de deux verts différents
  • Une feuille de carton onduline rouge (chez un papetier ou un magasin de matériels pour travaux manuels)
  • 1 feuille cartonnée jaune type Canson
  • Colle en bâton,
  • Ciseaux
  • Télécharger le patron des bougies

Mise en œuvre
Confection des bougies

  • Reporter sur la feuille de carton onduline, 4 fois, le patron en respectant le sens du carton et les mesures indiquées et découper.
  • Relever le patron des flammes, 4 fois, sur une feuille cartonnée jaune et découper.
  • Rouler un morceau d’onduline comme indiqué sur le patron pour obtenir une bougie conique, en mettant de la colle sur la partie lisse. La partie cannelée est à l’extérieur.
  • Maintenir avec un élastique jusqu’à ce que la colle tienne bien.
  • Mettre sur chaque bougie une flamme jaune, en l’insérant dans la partie roulée.

Confection du socle de la couronne

  • Découper l’intérieur de l’assiette en carton comme indiqué sur la photo pour obtenir un disque,
  • Déchirer des morceaux de papier crépon des 2 couleurs vertes en forme de carrés d’environ 4cm de côté,
  • Replier et froisser les morceaux de papier et mettre un peu de colle à la base, puis fixer sur l’assiette en appuyant,
  • Recouvrir toute l’assiette de cette façon.

Les bougies pourront être mises une par une, à chaque dimanche de l’Avent, en mettant de la colle sous la bougie et en écartant un peu les feuilles de papier Canson vert.

Conseil avec les enfants : si vous voulez fabriquer cette couronne pendant un atelier avec les enfants, préparez un modèle qui guidera l’enfant pour la réalisation de sa couronne.

PDF - 136.8 ko
Patron de la bougie

Avent et temps de Noël

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse