Conférence du Cardinal Kurt Koch au colloque de l’ISEO

Pour son colloque annuel du 13 au 15 mars 2018, qui correspond cette année au cinquantième anniversaire de sa création, l’ISEO (Institut Supérieur d’Etudes Œcuméniques) avait invité le Cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, à présenter la position de l’Église catholique face aux principaux défis que rencontre le mouvement œcuménique aujourd’hui.

Pour son colloque annuel du 13 au 15 mars 2018, qui correspond cette année au cinquantième anniversaire de sa création, l’ISEO (Institut Supérieur d’Etudes Œcuméniques) avait invité le Cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, à présenter la position de l’Église catholique face aux principaux défis que rencontre le mouvement œcuménique aujourd’hui.

Après avoir rappelé en un bref historique l’origine des grandes séparations entre les principales confessions chrétiennes et l’engagement de l’Église catholique dans toutes les formes de dialogue avec celles-ci pour avancer sur le chemin de l’unité, il évoqua la situation actuelle : celle-ci est marquée par de nouvelles formes de dialogue avec des Églises, notamment pentecôtistes, qui se conçoivent davantage comme des mouvements charismatiques et qui prônent une autre forme de christianisme, remettant en cause la conception même de l’unité à atteindre. Or, pour l’Église catholique, il ne peut y avoir d’alternative à la recherche d’une unité visible fondée sur la pratique des sacrements, selon une démarche de prière et de conversion qui soit en même temps missionnaire.

Et l’on constate que le meilleur témoignage d’unité chrétienne provient aujourd’hui des martyrs plus nombreux qu’aux premiers temps de l’Église, qui devraient nous entraîner tous derrière eux vers cette unité.
J-C.C

Actualité œcuménique

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse