L’Église
Catholique
À Paris

Consistoire du 24 novembre 2007 : Mgr André Vingt-Trois, Cardinal

Le 24 novembre, s’est ouvert à Rome un Consistoire ordinaire au cours duquel le pape Benoît XVI a créé 23 nouveaux cardinaux, dont Mgr André Vingt-Trois. 270 personnes venus de Paris, de Tours et de Sarcelles étaient venus accompagner l’archevêque de Paris. Retour sur ces 3 jours de pèlerinage.

- Voir l’album-photos en entier
- Voir le reportage dans le Journal de 20h de TF1 du samedi 24 novembre
- Lire le reportage du Figaro Magazine

Samedi 24 novembre

Dès 8h00, les 270 pèlerins, reconnaissables à leur écharpe bleue, constituant la délégation qui accompagne Mgr Vingt-Trois, se pressent devant St-Pierre. Ils attendent l’ouverture des portiques de sécurité. A 8h30, c’est la ruée.

La plupart parviennent à entrer dans la basilique et se dispersent selon les places assises disponibles, mais 80 pèlerins, moins rompus aux techniques que les Italiens pour passer en force se voient refuser l’entrée et relégués sur le parvis. L’attente est longue et permet donc d’engager la conversation avec son voisin américain, brésilien, irlandais ou sénégalais. A 10h30, le Consistoire commence avec l’entrée des 23 élus tête nue, suivis du pape.

La liturgie toute en latin est relativement simple à suivre : après que le Saint-Père ait appelé solennellement les 23 futurs cardinaux par leur nom, c’est la lecture de l’Évangile et l’homélie.

Le pape a notamment rappelé la mission à laquelle étaient appelés les cardinaux, en précisant que « ce n’est pas la recherche du pouvoir et du succès qui doit caractériser chacun de nos gestes et paroles, mais l’humble don de soi pour le bien de l’Eglise ». Il a également évoqué la situation des chrétiens d’Irak. Lire l’homélie en entier.

Ensuite les nouveaux cardinaux disent ensemble leur profession de foi et prêtent serment de fidélité et d’obéissance au pape et à ses successeurs. Puis chacun à son tour s’avance pour recevoir du Saint-Père la barrette rouge. A chaque fois, le Saint-Père dit : « Reçois cette pourpre en signe de la dignité et de l’office de Cardinal, elle signifie que tu es prêt à l’accomplir avec force, au point de donner ton sang pour l’accroissement de la foi chrétienne, pour la paix et l’harmonie au sein du Peuple de Dieu, pour la liberté et l’extension de la Sainte Église catholique et romaine. » C’est à ce moment-là aussi que le cardinal Vingt-Trois apprend que Saint-Louis des Français est l’église qui lui est attribuée.

La célébration se termine par le Notre Père. Quand l’orage accompagné de pluies torrentielles s’abat sur Rome, la célébration est finie depuis longtemps et les pèlerins à l’abri dans un restaurant peuvent partager leurs impressions. Celle de vivre un moment unique est partagée unanimement, même si la majorité n’a en réalité rien vu mais seulement entendu toute la liturgie.

Un déjeuner était offert à l’ambassade de France auprès du Saint-Siège en l’honneur du cardinal André Vingt-Trois. Mme Michelle Alliot-Marie, ministre de l’intérieur, conduisait la délégation officielle représentant la France.

Lire l’allocution de madame Michelle Alliot-Marie
Lire la réponse du cardinal André Vingt-Trois

A 15h30, les pèlerins se retrouvent pour la messe concélébrée par les prêtres de la délégation et présidée par le Cardinal Polycarpo, archevêque de Lisbonne. En introduction, Mgr Policarpo remercie Mgr Jean-Yves Nahmias de lui avoir demandé de présider cette messe. Il rappelle que la communion de l’Eglise ne se vit pas seulement entre les personnes, mais aussi dans la communion des Églises particulières prenant en exemple les liens qui se sont noués entre les Eglises de Paris et de Lisbonne lors des Congrès pour la nouvelle évangélisation.

Ensuite c’est le moment des visites de courtoisie : dans les palais du Vatican, les 23 nouveaux cardinaux reçoivent la visite de leurs amis et fidèles. C’est un cardinal rayonnant par son sourire et ses vêtements rouges qui accueille chaleureusement tous ceux qui viennent lui témoigner de leur prière et de leur soutien.

Le samedi soir, et rencontre avec les pèlerins à l’Augustinianum.
Lire le texte de l’intervention du Cardinal Vingt-Trois.

Dimanche 25 novembre

Cette fois, pour être sûr de pénétrer dans Saint-Pierre, le départ des
pèlerins est avancé à 7h. Comme seuls les nouveaux cardinaux concélèbrent la messe du Christ Roi, avec le Pape, les prêtres célèbrent l’eucharistie à 6h. Ce matin, les deux premières lectures sont dites en anglais et en espagnol.

Dans son homélie, Benoît XVI a précisé à propos de l’anneau cardinalice qui va être remis aux nouveaux cardinaux : « sur l’anneau est représentée la Crucifixion. Elle sera toujours pour vous une invitation à vous rappeler de quel Roi vous êtes les serviteurs, sur quel trône il était assis et sa fidélité jusqu’à la fin pour vaincre le péché et la mort avec la force de la divine miséricorde ». Lire l’homélie en entier

C’est après l’homélie, que le Saint-Père remet lui-même l’anneau en prononçant ces mots : « reçois l’anneau de la main de Pierre et que se renforce en toi l’amour du Prince des apôtres et de l’Eglise ».

Après le déjeuner pris tous ensemble – l’occasion de rencontres diverses et joyeuses – les pèlerins sont conviés à une réception à la villa Bonaparte, l’ambassade de France auprès du Saint-Siège, où les rejoint Mgr André Vingt-Trois. Alors qu’un groupe part à l’aéroport, un peu triste que ce soit déjà fini, les autres se rendent à pied à St-Louis des Français pour les Vêpres.

Lundi 26 novembre

A 8h, la messe est célébrée à Saint-Pierre de Rome devant le tombeau de Saint Pierre.

- Lire l’homélie du cardinal André Vingt-Trois

Comme tous ceux qui sont venus accompagner leur nouveau cardinal, les pèlerins, avec leur archevêque, ont rendez-vous ensuite à 11h pour une audience avec le Pape.

Pour saluer les pèlerins francophones (Français et de Dakkar), le Pape leur a adressé ces mots en français : « Que les cérémonies que nous avons vécues affermissent votre foi et votre amour du Christ et de l’Église. Je vous invite à soutenir vos pasteurs et à les accompagner de votre prière et que des jeunes acceptent de s’engager dans le sacerdoce ».


Compte-rendu rédigé par Frédérique de Watrigant (Paris Notre-Dame n°1213 du 29 novembre 2007)

Lire le communiqué du 17 octobre : annonce du consistoire et principales interventions publiques de Mgr André Vingt-Trois depuis son installation à Paris, le 5 mars 2005

Lire le dossier mis en ligne par la conférence des évêques de France : le consistoire du 24 novembre 2007, les cardinaux français, questions/réponses sur le cardinalat.

Comptes-rendus

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse