L’Église
Catholique
À Paris

Décès du Père Dominique Chéreau

Le mardi 27 octobre 2014, à l’âge de 68 ans, le Père Dominique Chéreau, curé de Notre-Dame du Bon Conseil, est décédé à la suite d’un malaise cardiaque. Ses obsèques ont été célébrées le vendredi 31 octobre à 10h30.

Paris, le 28 octobre 2014

Le cardinal André Vingt-Trois confie à votre prière :
le Père Dominique CHÉREAU,
ordonné en juin 1976 à Paris,
décédé le lundi 27 octobre à l’âge de 68 ans.

Son corps sera exposé dans son église
à partir de mercredi 29 octobre à 11h jusqu’à ses obsèques.

La messe de jeudi 30 octobre à 19h sera dite à son intention
et sera suivie d’une veillée de prières jusqu’à 21h30.

Les obsèques seront célébrées le vendredi 31 octobre à 10h30 en l’église Notre-Dame du Bon Conseil, 140 rue de Clignancourt 75018 Paris.

Après la cérémonie, il sera inhumé dans l’intimité dans le caveau des religieux de saint Vincent de Paul au cimetière de Chaville.

Ordonné le 20 juin 1976, le P. Dominique Chéreau, curé de la paroisse Notre-Dame du Bon Conseil, est décédé ce lundi des suites d’un arrêt cardiaque. Après une double fracture du pied, il avait été hospitalisé à Évreux. Pour sa convalescence, il était arrivé dans un EHPAD près de Notre-Dame du Bon Conseil il y a quelques jours. C’est une vraie figure de bon pasteur qui s’est éteinte brutalement, un apôtre lumineux de ce quartier populaire du nord de Paris, où il était en mission depuis plus de trente ans.

Le P. Dominique Chéreau est né à Nantes le 12 décembre 1945. Après une scolarité chez les Frères des Écoles chrétiennes, il a entamé des études de droit. Mais la déchristianisation qui a marqué la fin des années soixante l’a attristé et il s’est alors demandé comment annoncer le Christ, particulièrement aux jeunes. La réponse est venue tout naturellement : il a choisi de devenir prêtre.
Il a donc décidé d’arrêter ses études et, pendant un an, il est devenu professeur de français à Pontchâteau (Loire-Atlantique). En septembre 1969, après une retraite d’élection à l’abbaye de Kergognan, il est rentré chez les religieux de Saint-Vincent de Paul. Sept ans plus tard, il a été ordonné prêtre.
En septembre 1977, le P. Chéreau a été envoyé à Notre-Dame du Bon Conseil pour donner un nouveau souffle au patronage paroissial. Parallèlement, pendant douze ans, il est devenu le supérieur de sa communauté. En 1996, il a été l’un des membres fondateurs de la FACEL.

En 2001, le Père Chéreau a été nommé curé de la paroisse Notre-Dame du Bon Conseil et aumônier du Collège Gérard-Philipe. Attentif et plein d’humour, il a, tout au long de sa vie, témoigné de la joie et de l’amour du Christ. « Dans le quartier, beaucoup de gens souffrent et sont mal aimés. Les hommes d’Église doivent être des icônes du Christ, qui, comme lui, guérissent, enseignent et aiment », affirmait le P. Dominique Chéreau.
Aujourd’hui, il contemple son Seigneur et prie pour chacun de nous. Que Dieu accueille son fidèle serviteur dans son amour et dans sa paix.

Comptes-rendus

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse