L’Église
Catholique
À Paris

Présentation du livre "La condamnation des prêtres ouvriers"

Dernier ouvrage du père Robert Dumont, prêtre de l’Oratoire

Infos
27 janvier à 19h30

Église Saint-Eustache (Presbytère) 2 impasse Saint-Eustache 75001 Paris 75001 Paris

Avec Denis Pelletier, historien, directeur d’études à l’École pratique des hautes études,

Robert Ageneau, fondateur de la maison d’édition Karthala,

Bruno Régis, Joël Chérief et Xavier Debilly, prêtres de la Mission de France,

et bien entendu, avec Robert Dumont, prêtre de l’Oratoire de France.

Rendez-vous lundi 27 janvier à 19h30 en salle des Colonnes

(entrée par le 2, impasse Saint-Eustache, 75001 Paris)

L’histoire des prêtres-ouvriers (en abrégé les PO) commence, dans les années 1940, comme une tentative pour l’Église de renouer le contact avec un monde ouvrier, alors largement éloigné d’elle, malgré les efforts des mouvements d’action catholique, telles l’ACO et la JOC. L’expérience est mise en route avec l’accord de la hiérarchie catholique. Individuellement ou par petites équipes, dans le cadre de la Mission de France, de la Mission de Paris ou bien rattachés à l’évêque d’un diocèse ou à une société religieuse (dominicains, jésuites), des prêtres vont s’engager sur les grands barrages en construction ou dans les usines. Leur identité de prêtres va progressivement s’en trouver questionnée et transformée. Ils se disent « devenus prêtres autrement ».

Très vite, ils se sentent en porte-à-faux par rapport à la conception traditionnelle du prêtre et ils réalisent que leur engagement les amène à une solidarité de vie et de lutte avec leurs camarades de travail. Au contraire, les évêques et Rome s’imaginent que ces prêtres doivent vivre selon le modèle et la définition classique du concile de Trente : l’homme du sacré, mis à part, l’homme du religieux, l’homme qui n’a pas à se compromettre dans les affaires du monde.

Construit à partir d’une sélection de documents d’archives – ce qui en fait son originalité – cet ouvrage de référence nous fait revivre l’histoire tumultueuse des relations entre les évêques et les PO, de l’année 1950 au 31 mars 1954, date à laquelle entrera en vigueur la condamnation des prêtres ouvriers. Un affrontement et un tragique malentendu entre deux manières de penser le monde, Dieu, Jésus, de vivre l’Évangile et la pratique chrétienne, et même tout simplement de comprendre et de penser la réalité.

Ordonnateur de cet ouvrage, Robert Dumont a pu rassembler à l’aide de coopérations, un fonds inestimable sur l’histoire des prêtres-ouvriers, dont il est l’un des meilleurs connaisseurs. L’auteur a fait aussi partie de la seconde génération des PO, celle d’après 1965, en travaillant pendant vingt ans, entre autres, comme magasinier à la Fnac Montparnasse.

La condamnation des prêtres ouvriers (1953-1954) Étude de cas à travers les documents, Paris, Karthala (Signes des Temps), 2019, 698 p., est en vente sur : http://www.karthala.com/signes-des-temps/3332-la-condamnation-des-pretres-ouvriers-1953-1954-etude-de-cas-a-travers-les-documents-9782811126711.html

Entrée libre

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse