Deux Fédérations protestantes au Conseil pontifical pour l’unité chrétienne à Rome

Le 27 juin 2016, le pasteur Luca Negro, président de la Fédération des Églises protestantes d’Italie (FCEI) et le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France (FPF) ont été reçus au Conseil pontifical pour la promotion de l’unité chrétienne par Mgr Juan Usma Gomez.
Cette visite informelle et très chaleureuse fut l’occasion de revenir sur les différents dialogues et relations que l’Église catholique entretient au niveau mondial, en particulier avec les Églises évangéliques et charismatiques, mais aussi avec de nouvelles Églises qui ont des structures « plus liquides ». Ce fut également l’occasion d’échanges à propos de la réception ecclésiale et théologique des dialogues œcuméniques et sur les événements concernant le 500ème anniversaire de la Réforme en 2017.

Le 27 juin 2016, le pasteur Luca Negro, président de la Fédération des Églises protestantes d’Italie (FCEI) et le pasteur François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France (FPF) ont été reçus au Conseil pontifical pour la promotion de l’unité chrétienne par Mgr Juan Usma Gomez.

Cette visite informelle et très chaleureuse fut l’occasion de revenir sur les différents dialogues et relations que l’Église catholique entretient au niveau mondial, en particulier avec les Églises évangéliques et charismatiques, mais aussi avec de nouvelles Églises qui ont des structures « plus liquides ». Ce fut également l’occasion d’échanges à propos de la réception ecclésiale et théologique des dialogues œcuméniques et sur les événements concernant le 500ème anniversaire de la Réforme en 2017.

Le père Usma Gomez est responsable du travail que conduit le Conseil pontifical avec les Églises protestantes évangéliques et pentecôtistes, ainsi que des relations avec des parties émergentes du mouvement œcuménique comme le Forum chrétien mondial. Au cours des échanges, on remarque que l’entrée dans le mouvement œcuménique permet de grandir dans sa confessionnalité et de s’ouvrir à la découverte de la grâce de Dieu chez les autres. On évoque par ailleurs l’idée d’explorer la réception des documents œcuméniques en « répétant » le dialogue sur le terrain et en portant de l’attention aux processus et aux méthodologies ainsi qu’aux contenus théologiques. Les deux présidents protestants ont pu partager leurs projets, leurs attentes et quelques interrogations quant aux commémorations confessionnelles et œcuméniques en 2017. Est-ce que catholiques et protestants, en France et en Italie, sont encouragés par leurs Églises à passer vraiment « Du conflit à la communion » ?

En conclusion, les pasteurs Negro et Clavairoly ont découvert quelques points forts de l’histoire du dialogue entrepris au Conseil pontifical à travers les photos, icônes et objets exposés dans les couloirs. En s’arrêtant en particulier devant l’exemplaire signé et encadré de la Déclaration conjointe de l’accord sur la justification par la foi, signée en 1999 par l’Église catholique et la Fédération Luthérienne mondiale.

Nos remerciements au Conseil Pontifical et à Mgr Usma Gomez pour l’accueil et les échanges fraternels.

Jane Stranz, pasteure, responsable des relations avec les Églises chrétiennes à la FPF

En bref

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse