DOSSIER : Ordinations Sacerdotales “Je vous ferai pêcheur d’hommes”

Paris Notre-Dame du 16 juin 2016

Parole d’Église : Cardinal George Alencherry, archevêque majeur de l’Église Syro-Malabar ● Enquêtes : Aider les familles au plus près de leur réalité ● Décryptage : Qu’attendent les jeunes professionnels du diocèse ? ● Évènement à venir : Place à la musique dans les églises et sur les parvis ● Dossier portraits des 11 ordinands

Parole d’Église : Une Église indienne, fruit de la prédication de saint Thomas avec le Cardinal George Alencherry, archevêque majeur de l’Église Syro-Malabar

Enquêtes : Aider les familles au plus près de leur réalité
Venir en aide aux familles, au-delà de la simple dimension pastorale, est un défi que nombre de paroisses ont décidé de relever. Car, investir tous les aspects de la vie familiale, jusqu’aux plus pratiques, aux plus quotidiens, c’est aussi permettre la rencontre, premier pas vers l’évangélisation.

Décryptage : Qu’attendent les jeunes professionnels du diocèse ?
Le 27 mai dernier, Mgr André Vingt-Trois a réuni un Comité diocésain d’orientation pastorale sur les attentes et les projets des jeunes adultes, où il avait convié vingt-cinq jeunes professionnels engagés à Paris. Ces derniers attendent beaucoup de leur Église, sans toujours savoir quoi.

Évènement à venir : Place à la musique dans les églises et sur les parvis
Comme chaque année, la Fête de la musique, le 21 juin, est l’occasion, pour les paroisses, d’accueillir un public plus large que d’habitude. Voici un bel exemple avec la onzième édition du Festival 36h de St-Eustache (1er).

Dossier portraits des 11 ordinands

Ils s’apprêtent à donner leur vie à l’Église. Onze hommes seront ordonnés prêtres pour le diocèse de Paris, le samedi 25 juin, à la cathédrale Notre-Dame. Appelés à devenir « ministres de la miséricorde et de la réconciliation », selon les mots du cardinal André Vingt-Trois, ils ont tous choisi un engagement radical, au terme d’un cheminement spirituel singulier. Voici les histoires de ces futurs « pêcheurs d’hommes ».

Philippe CLOAREC : « Je suis là où je dois être »
Philippe a su très jeune qu’il serait prêtre. Cette certitude tranquille l’a habité depuis l’enfance, et l’a poussé à entrer au séminaire à 17 ans.

Sébastien COUDROY : Enraciné dans la prière
Sébastien a reçu un double appel de Dieu : s’engager dans le sacerdoce et vivre de la spiritualité du Carmel.

Michaël FAURE : Accueillir l’autre tel qu’il est
Michaël a pris le temps de mûrir sa vocation. Les expériences variées qu’il a vécues ont enrichi sa foi et fait évoluer son regard sur les autres.

Charles de GEOFFRE : Du rôle de confident à celui de prêtre
Sitôt ses études terminées, Charles a voulu aller au bout de la question de sa vocation : sacerdoce ou mariage ? De clin d’œil en clin d’œil, il s’est laissé guider jusqu’au diaconat.

Matthieu JANNIN : « Passer d’une foi reçue à une foi vécue »
Matthieu, 36 ans, a cheminé à son rythme avant de répondre à l’appel du Christ, poussé par le sentiment qu’il manquait quelque chose d’essentiel à sa vie, pourtant bien remplie.

Ollivier de LOTURE : Un choix longuement mûri
Ollivier a longtemps prié pour les vocations sacerdotales. Dieu l’a pris au mot et l’a exaucé en l’appelant au sacerdoce. Mais petit à petit, sur le chemin patient de la maturité.

Bruno de MAS LATRIE : « Donner sa vie à Dieu, pour les hommes »
Bruno, 30 ans, a entendu l’appel de Dieu très tôt, mais il a pris le temps de laisser grandir son « oui », avant d’entrer au séminaire.

Maxime de MONTARNAL : Comme une évidence
Maxime était enfant quand il a reçu l’appel au sacerdoce. Sa vocation a mûri au fil des années et s’est imposée à lui.

Alexis OSSOLA : À Jésus en passant par la science
Cet ingénieur a laissé son poste au ministère de l’Agriculture pour répondre à l’appel du Christ.

Edouard THOMÉ : En quête de radicalité
Édouard a reçu un appel de Dieu à quitter son pays : il sera ordonné pour le diocèse de Paris au titre des Missions étrangères de Paris.

Vincent VAN RIE : Confiant dans le Seigneur
Sa vocation tire ses racines de son enfance et s’est épanouie dans les années passées au séminaire.

Des pistes pour agir : Comment accompagne les ordinands ?
Chaque année, les ordinations sacerdotales sont un évènement phare pour le diocèse de Paris : l’occasion d’accompagner les futurs prêtres dans la prière, afin qu’ils puissent être illuminés par la joie et l’amour du Christ.

Prêtres jubilaires : l’anniversaire de leur sacerdoce
Ils ont 10, 25, 50, 60, 65 ou 70 ans de sacerdoce. Les ordinations seront l’occasion de rendre grâce pour les prêtres jubilaires.

S’abonner en ligne à Paris Notre-Dame.

Sommaires

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse