Dossier – Pastorale des funérailles : La mort, le deuil et l’espérance chrétienne

Paris Notre-Dame du 17 octobre 2019

Saclay : Espace de dialogue entre sciences et Église • Sainte Geneviève : Une année
de commémorations

Décryptage : Quand l’Église se fait proche de la « périphérie académique »
Le Centre Teilhard de Chardin, qui doit ouvrir ses portes en janvier 2022 sur le plateau de Saclay, dans l’Essonne, a pour ambition de devenir un espace d’Église et de dialogue entre sciences, technologie et spiritualité. Jésuite, théologien et rédacteur en chef de la revue Études, le P. François Euvé décrypte ce projet original, porté par la Compagnie de Jésus et les quatre diocèses de Paris, d’Évry-Corbeil-Essonnes, de Versailles et de Nanterre.

À méditer : Le mal, absence de bien
Le problème du mal, de son existence, figure au cœur des questions philosophiques et spirituelles que se posent les hommes depuis les temps les plus anciens. C’est sur cette thématique que Mgr Michel Aupetit a choisi d’axer sa catéchèse de rentrée. Cette réflexion est la sixième d’une série sur le sujet.

Interview : « Il existe un génie féminin qui est, peut-être, d’enseigner l’espérance »
Il y a 1600 ans, naissait sainte Geneviève, patronne de Paris. Pour lui rendre hommage, le diocèse de Paris a programmé une série d’évènements exceptionnels en 2020. Cette sainte fut une femme d’action, adossée à la prière. Populaire, elle reste un personnage historique d’exception. Et comme toute figure de sainteté, Geneviève a quelque chose à nous enseigner pour ce temps. Les explications du P. Denis Metzinger, membre de l’équipe d’organisation.

Société : Bagagerie solidaire : état des lieux
Il existe aujourd’hui près d’une dizaine de bagageries solidaires dans la capitale, plusieurs d’entre elles émanent ou sont soutenues par des paroisses du diocèse.

Société : La finance peut-elle être éthique ?
De Rerum Novarum, première grande encyclique sociale publiée en pleine révolution industrielle par le pape Léon XIII, à Laudato Si’ du pape François, l’Église n’a cessé de réfléchir au rôle de la finance et de l’argent dans le développement économique. Ce corpus doctrinal, condensé dans la Doctrine sociale de l’Église et rappelé dans Les problèmes économiques et financiers, le souligne : la finance peut être éthique. Mais à certaines conditions.

Reportage : L’Église, au chevet de ceux qui « protègent les plus fragiles »
Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, a présidé, mardi 8 octobre, une messe à l’intention des quatre victimes de l’attaque du 3 octobre à la Préfecture de Police de Paris. Une manière, pour l’Église de Paris, de manifester son soutien aux familles endeuillées et forces de l’ordre travaillant actuellement dans un environnement tendu.

Officiel

Dossier : Pastorale des funérailles : La mort, le deuil et l’espérance chrétienne

Accueillir la mort, permettre aux familles de faire leur deuil et annoncer l’espérance chrétienne sont au cœur de la pastorale des funérailles. Mais pour la vivre comme une pastorale missionnaire, « une des premières attitudes à développer dans les communautés chrétiennes est l’accueil », rappelle le texte de la Commission épiscopale de liturgie et de pastorale sacramentelle édité en 2003 (voir p. III). L’Église est consciente de ces enjeux. Et le défi est d’autant plus aigu que notre société contemporaine laisse beaucoup de familles désorientées face à la mort. L’Église, experte en humanité, se doit d’être là pour les écouter et les accompagner. À l’approche de la Toussaint, c’est à cette thématique que nous consacrons notre dossier.

« Le mystère de la mort nous élève vers la vie »
L’accueil des personnes en deuil, le rite funéraire proposé par l’Église, sont des lieux d’espérance et de mission. C’est ce dont témoignent les centaines de laïcs, prêtres et diacres parisiens qui reçoivent les familles dans les paroisses pour préparer les obsèques. Expérience que décryptent le P. Jean-Michel Albert, responsable diocésain de la Pastorale des funérailles, et Christian de Cacqueray, directeur du Service catholique des funérailles.

Écouter et réconforter
Florent est chef d’entreprise. À 35 ans, il fait partie, depuis trois ans, de l’équipe de la Pastorale des funérailles de St-Ferdinand des Ternes (17e).

« Quelqu’un pensait à moi dans ce moment »
Le 3 mars dernier, Chantal a perdu son petit-fils, Alexandre, qui s’est suicidé devant elle. Les veillées Partage-Espérance organisées par la Pastorale des funérailles de Paris lui permettent, peu à peu, de ne pas « rester figée dans sa tristesse ».

Pour faciliter le deuil, bien accueillir en paroisse
Pour bien accueillir et accompagner les familles des défunts, les paroisses doivent se rendre disponibles et à l’écoute. Pourquoi ? Et comment ?

Faire mémoire de nos morts
Quatre fois par an, la basilique N.-D. du Perpétuel-Secours (11e) accueille pour une messe du souvenir les familles des défunts décédés dans les derniers mois. Une manière d’aider les familles à faire leur deuil, en faisant mémoire du défunt.

Des pistes pour agir : Vers qui se tourner, comment s’impliquer ?
Savoir qui contacter au moment des obsèques, découvrir les missions de la Pastorale des funérailles, mais aussi devenir bénévole ou se former sur la question de la mort, sont autant de clés proposées au sein du diocèse pour faire des funérailles une terre de mission.

Sommaires

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse