« Vous les jeunes, vous êtes l’heure de Dieu »

Édito de février par P. Benoît Aubert, vicaire épiscopal pour les jeunes adultes

Il y a un an, quelques-uns parmi nous vivaient de magnifiques Journées Mondiales de la Jeunesse au Panama. Je me souviens de ces quelques mots du pape François dans son homélie de la messe de clôture de ce rassemblement international : « Vous, chers jeunes, vous n’êtes pas l’avenir. On aime dire : « Vous êtes l’avenir… » Non, vous êtes le présent ! Vous n’êtes pas l’avenir de Dieu : vous les jeunes vous êtes l’heure de Dieu. Il vous convoque, il vous appelle dans vos communautés, il vous appelle dans vos villes à aller à la recherche de vos grands-parents, de vos aînés ; à vous lever et, à prendre la parole avec eux et à réaliser le rêve que le Seigneur a rêvé pour vous ».

Je me réjouis de toutes les belles initiatives missionnaires pour les jeunes adultes dans notre Église, notamment celles inspirées et portées par d’autres jeunes.

Je me réjouis des deux derniers éditos de votre newsletter signés par de jeunes adultes ayant accepté de lourdes charges d’organisation pour le prochain week-end sur l’écologie intégrale aux Bernardins et pour le pèlerinage de Chartres du prochain week-end des Rameaux.

Je me réjouis que le pasteur ne soit pas toujours devant le troupeau ; on le trouve aussi au milieu ou à l’arrière.

Je me réjouis de ces paroles du pape François dans son exhortation apostolique Christus Vivit – dont je vous recommande bien-sûr la lecture –, faisant suite au Synode des évêques sur les jeunes en octobre 2018 : « Je tiens à souligner que les jeunes eux-mêmes sont des agents de la pastorale de la jeunesse, accompagnés et guidés, mais libres de rechercher de nouveaux chemins avec créativité et audace. (…) Il s’agit surtout de mettre en jeu l’intelligence, l’ingéniosité et la connaissance que les jeunes eux-mêmes ont de la sensibilité, de la langue et des problématiques des autres jeunes » (n°203).

L’idée du pape est bien celle d’une coresponsabilité où ni les adultes ni les jeunes ne sont mis de côté. Il s’agit d’œuvrer ensemble à la vigne du Seigneur avec une bienveillance réciproque : les jeunes accueillant l’expérience et la maturité des aînés ; les ainés regardant « les jeunes avec compréhension, valorisation et affection, ne les jugeant pas en permanence ni n’exigeant d’eux une perfection qui ne correspond pas à leur âge » (Christus Vivit, n° 243).

Que Dieu nous donne son humilité et sa force pour accomplir ensemble sa volonté en se mettant au service de notre humanité.

P. Benoît Aubert
Vicaire épiscopal pour les jeunes adultes

Contact et inscription sur pelerinagedechartres.fr

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Sur Facebook

Sur Twitter

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse