L’Église
Catholique
À Paris

Entretien croisé dans la Revue des deux mondes : “Les frontières de la laïcité : l’humanisme, la religion et la loi”

Conversation entre Alain-Gérard Slama et le cardinal le cardinal André Vingt-Trois en décembre 2013 : « Nous devons (...) avoir conscience que la capacité d’influence de l’Évangile sur la vie sociale n’est pas institutionnelle. Elle est de l’ordre du militantisme ou du témoignage ».

Extrait.

Alain-Gérard Slama – Monsieur le cardinal, vous évoquez fréquemment la distinction entre un « christianisme sociologique » et un « christianisme de choix ». Puis-je vous demander ce qu’elle recouvre selon vous ?

Cardinal André Vingt-Trois – C’est une distinction qui n’est peut-être pas très scientifique, mais que j’ai relevée dans un livre d’entretiens publié par le pape Benoît XVI en collaboration avec un journaliste allemand et dans lequel il évoquait les mutations du christianisme en Europe. Il disait que, dans les pays européens de tradition chrétienne, on assistait au passage d’un christianisme sociologique à un christianisme de choix. Je pense qu’il voulait désigner ainsi la différence qualitative qui existe entre la décision de se rattacher à la foi chrétienne selon que l’on est dans une société assez majoritairement chrétienne ou dans une société sécularisée.

- Lire l’entretien.

Interventions du cardinal André Vingt-Trois

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse