L’Église
Catholique
À Paris

Être d’abord un bon chrétien avant d’évangéliser ?

« Les deux actions, vivre du Christ et évangéliser, sont à mener de front. C’est cela qui fera de nous "de bons chrétiens", fidèles disciples du Christ. » Chronique audio de Mgr Bruno Lefevre Pontalis.

Être d’abord un bon chrétien avant d’évangéliser ?

« Les deux actions, vivre du Christ et évangéliser, sont à mener de front. C’est cela qui fera de nous "de bons chrétiens", fidèles disciples du Christ. » Chronique audio de Mgr Bruno Lefevre Pontalis.

« Ne faut-il pas être d’abord un bon chrétien avant de se lancer dans le témoignage et l’évangélisation ? »

C’est une question que de nombreux chrétiens se posent à l’heure où il est de plus en plus question de l’urgence de la mission.

On pourrait croire qu’il faut d’abord chercher à être un bon chrétien, respecter et promouvoir un certain nombre de valeurs, vivre sa foi, vivre de l’Évangile avant de chercher à évangéliser. Mais en réalité, l’un ne va-t-il pas sans l’autre ?

Dire qu’il faut en premier lieu être un bon chrétien, peut sous-entendre que le témoignage direct passe en second, plus précisément, que l’annonce explicite de la foi vient après.

Et du même coup, l’idée que le témoignage simplement exprimé par notre présence, ici et là, se suffit à lui-même.

Le bienheureux Paul VI dans Evangelii Nuntiandi affirmait au contraire que le plus beau témoignage se révèlera à la longue impuissant s’il n’est pas éclairé, explicité par une annonce claire, sans équivoque, du Seigneur Jésus. La Bonne Nouvelle proclamée par le témoignage de vie devra être, tôt ou tard, proclamée par la Parole de Vie ! Il n’y a pas d’évangélisation vraie si le nom, l’enseignement, la vie, les promesses, le règne, les mystères de Jésus de Nazareth, Fils de Dieu ne sont pas annoncés !

Gardons à l’esprit que l’annonce explicite est absolument nécessaire et qu’elle n’empêche pas de respecter notre interlocuteur et ses réserves. Cela ne nous empêche pas bien sûr de rechercher cette cohérence la plus parfaite possible entre notre vie quotidienne et celui que nous annonçons, recherche d’une unité de vie toujours à approfondir.

Les deux actions, vivre du Christ et évangéliser, sont à mener de front. C’est cela qui fera de nous « de bons chrétiens », fidèles disciples du Christ.

Soyons en bien sûrs, ils sont nombreux ceux et celles qui attendent aujourd’hui la Parole de Vie de l’Évangile.

Chronique “Être témoin de l’Évangile” de Mgr Bruno Lefevre Pontalis

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse