Fin de vie : les évêques appellent à un sursaut de conscience

Le 22 mars 2018, interview KTO de Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes et responsable du groupe de travail sur la bioéthique pour les évêques de France. Il revient sur la contribution de l’Église catholique à ce débat.

Les évêques de France publient une déclaration sur la fin de vie, ce lundi 22 mars 2018, alors qu’ils sont réunis en assemblée plénière à Lourdes. Ce texte intitulé « Fin de vie : oui à l’urgence de la fraternité ! » est exceptionnellement signé nominativement par les 118 évêques français. Ils affirment leur opposition éthique à un changement législatif qui ouvrirait à une assistance médicale au suicide et à l’euthanasie. « Nous appelons nos concitoyens et nos parlementaires à un sursaut de conscience » écrivent-ils et présentent 6 raisons pour ne pas transgresser le code de déontologie médical et l’impératif civilisateur « Tu ne tueras pas ». Cette intervention des évêques intervient dans le débat public alors que se déroulent les Etats généraux de la bioéthique. Depuis le début du mois, deux pétitions et 156 députés français s’étaient déclarés favorables à une telle évolution législative.

Actualités

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse