Homélie de Mgr Michel Aupetit - Messe de la Dédicace de la cathédrale Notre-Dame de Paris

Notre-Dame de Paris - Samedi 16 juin 2018

- Ap 21, 9b-14 ; Ps 83 ; 1 P 2, 4-9 ; Jn 10, 22-30

Nous admirons cette magnifique cathédrale et nous avons raison. Des personnes du monde entier viennent la visiter. Que voient-ils ? L’extraordinaire génie humain qui se déploie dans l’architecture, la sculpture ? L’audace des hommes qui ont osé construire un tel édifice fantastique pour l’époque ?

Oui, tout cela est vrai, mais ils sont aussi saisis par autre chose. On ne pénètre pas ici comme dans un musée où l’on se retourne sur les choses du passé, aussi admirable soit-il.

Dans ce lieu quelque chose se passe aujourd’hui, on n’en ressort pas indemne.
Car, ce que nous observons n’est qu’un écrin. Mais un tel écrin doit contenir un bijou extraordinaire. Quel peut-t-il bien être ?
Eh bien ! c’est extraordinaire. Ce magnifique écrin qu’est la cathédrale Notre-Dame de Paris a été édifié pour contenir une miette de pain et une goutte de vin. Etonnant ! Comment voulez-vous faire comprendre cela à tous ces touristes qui passent maintenant.

Cette miette de pain et cette goutte de vin sont le signe de la présence de Dieu. Cet écrin est construit pour accueillir la présence visible du Dieu invisible. Comme le dit Maurice Zundel : « l’Église est le vaisseau d’une présence ».

Jésus, le Fils de Dieu, notre Seigneur et notre Dieu, perpétue sa présence dans cette miette de pain et dans cette goutte de vin. Cet écrin si beau est dressé pour accueillir Dieu, Dieu qui se livre, Dieu qui se donne, Dieu qui aime, Dieu qui est présent.

C’est la présence du Christ, mort et ressuscité. Ce que nous faisons au cours de la messe n’est pas une commémoration.

Quand Jésus nous demande de faire mémoire en célébrant, il nous affirme sa présence dans le pain et dans le vin : « ceci est mon corps ; ceci est mon sang ».
L’Église est la communauté qui accueille cette présence de « Dieu avec nous » et plus encore de « Dieu en nous ».

Toute cette beauté que nous admirons est ordonnée à cela. C’est la Vie qui se joue là, dans l’Amour accueilli.

+ Michel Aupetit, archevêque de Paris

Homélies

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse