Homélie de Mgr Michel Aupetit - Messe à Saint-Germain l’Auxerrois

Saint-Germain l’Auxerrois (1er) - Dimanche 27 septembre 2020

- 26e dimanche Temps ordinaire - Année A

- Ez 18,25-28 ; Ps 24,4-9 ; Ph 2,1-11 ; Mt 21,28-32

« Les publicains et les prostituées vous précèdent dans le Royaume de Dieu » (Mt 21,31). On peut être choqué par cette phrase ou au contraire s’en réjouir.

Mais l’important est de répondre à cette question : pourquoi nous précèdent-t-ils dans le Royaume ? Le Seigneur donne lui-même la réponse : parce qu’ils se sont REPENTIS. C’est bien le cœur du sujet. Il s’agit de SE CONVERTIR, c’est-à-dire de CHANGER DE VIE A CAUSE DU SEIGNEUR et de sa PAROLE.

Le premier fils refuse d’écouter le Père. Il refuse sa volonté. Mais ensuite il écoute sa conscience et change d’attitude. Le second fils écoute le Père, il adhère à sa volonté, lui donne son assentiment mais ne bouge pas le petit doigt pour l’accomplir. C’est un « croyant non pratiquant ».

Il y a chez l’homme une liberté qui s’exprime à trois niveaux :

La pensée, où se trouve l’intention.

La parole qui exprime cette pensée.

L’agir qui réalise l’intention.

Chez l’homme il y a deux niveaux de contradiction :

Le premier : on peut dire ce que l’on pense et on est cohérent, on peut aussi dire le contraire de ce que l’on pense et c’est le mensonge.

Le second : on peut dire et faire ce que l’on dit mais on peut aussi dire et ne pas faire ce que l’on dit. L’homme se trouve toujours dans cette situation paradoxale. Dans l’évangile il y a DEUX FILS : un qui dit oui et ne fait pas et l’autre qui dit non et qui fait. C’est ainsi que l’homme est mis devant son incohérence.

Mais il y a un TROISIEME FILS dont Jésus ne parle pas. C’est celui qui dit et qui fait. C’est lui-même, le Christ, le Fils de Dieu. Dans son humanité il ajuste sa pensée humaine, son intention, ses paroles et son agir à la volonté divine. En effet, il est le VERBE. Et le Verbe de Dieu, c’est à la fois sa Pensée, sa Parole et son Agir. Ils ne font qu’un. À la création Dieu dit « Que la lumière soit, et la lumière fut ». Jésus dit à l’aveugle : « Vois » et il voit. Toute conversion consiste à s’ajuster au Christ afin que notre être trouve une cohérence à l’image de Dieu. Pour que notre pensée, notre parole et notre action soit unifiée en Jésus-Christ.

+Michel Aupetit, archevêque de Paris.

Homélies

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse