Homélie de Mgr Michel Aupetit - Messe pour les cinq ans de la Maison Ozanam en présence des reliques de saint François d’Assise

Chapelle de la Maison Ozanam (17e) - Samedi 3 octobre 2020

- Voir l’album-photos.

- Fête de saint François d’Assise
- Ga 6,14-18 ; Ps 15, 1-2,7-8,5a.11 ; Mt 11,25-30

Nous avons accueilli le manteau de saint François. C’est un manteau de pauvre. C’est étonnant quand on sait que le père de saint François était très riche et qu’en plus il était drapier. François aurait pu être riche lui aussi, comme son père. Mais il s’est dépouillé car il a compris que le seul vêtement qu’il pouvait porter était celui de Dieu. Et Dieu ne nous revêt pas d’hermine, de fourrures précieuses mais il nous enveloppe d’amour.

Saint François aura une influence considérable depuis le Moyen-âge jusqu’à nos jours. Le roi saint Louis, lui aussi, abandonnera tous ses habits d’apparat pour ne vêtir que des vêtements très simples.

Nous imaginons toujours un Dieu étincelant, tout-puissant. Ce que Jésus nous a révélé c’est que la toute-puissance de Dieu, c’est l’amour. Il est impossible de connaître Dieu sans se laisser aimer par lui.

Et voilà ce que Jésus nous révèle : nul ne peut connaître le Père si ce n’est le Fils et nul ne peut connaître le Fils si ce n’est le Père. Car l’amour seul peut nous faire connaître Dieu en vérité. Les sages et les savants ne sont pas ceux qui cherchent honnêtement la vérité. Les sages et les savants dans cet évangile désignent ceux qui sont imbus de leur savoir, ceux qui se placent au-dessus des autres pour les dominer. Leur joug est écrasant et leur fardeau bien lourd.

En revanche, le Christ en se faisant serviteur de l’amour n’écrase personne mais élève chacun jusqu’à Dieu, jusqu’à l’amour de Dieu. Saint François l’a imité. Il est devenu ce « très bas », ce tout-petit qui nous montre le chemin du Ciel en devenant le frère universel. Ainsi toute la création, le soleil et des étoiles, les arbres, les plantes et les fleurs, les animaux de toutes espèces et tous les êtres humains sans exception sont devenus ses frères.

Puisse saint François nous inspirer pour construire une fraternité universelle sous le regard bienveillant de Dieu le Père.

+Michel Aupetit, archevêque de Paris.

Homélies

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse