Homélie de Mgr Michel Aupetit - Messe d’envoi des Baptisés en Mission Diocésaine

Saint-Pierre du Gros-Caillou (7e) - Mardi 6 octobre 2020

- Voir l’album-photos de la célébration.

- 27e Semaine du Temps Ordinaire – Année A
- Ga 1,13-24 ; Ps 138,1-3.13.15 ; Lc 10,38-42

J’aime beaucoup Marthe. Oui je sais, ce n’est pas religieusement correct. Mais enfin, elle prend soin de son hôte. Elle veut honorer sa présence. Et je ne dis pas cela pour justifier un activisme débridé, ni par démagogie pour encourager ceux que j’appelle aujourd’hui à recevoir une charge pastorale au nom du diocèse.

Non, je l’admire parce que c’est une femme de foi.

En effet, à la mort de son frère Lazare, c’est elle qui court la première au-devant de Jésus pour lui dire toute sa confiance : « Si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort ». Et quand Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera » elle dit sa foi profonde : « Je sais qu’il ressuscitera au dernier jour ». Enfin, lorsque Jésus affirme : « Je suis la résurrection et la vie, le crois-tu ? », elle répond : « Oui Seigneur, je le crois ».
Voilà pourquoi j’aime cette femme et sa foi magnifique.

Vous recevez aujourd’hui une charge pastorale en raison d’un talent, d’une compétence. C’est vrai.

Mais vous la recevez d’abord au nom de votre foi. Parce que vous avez la foi, vous recevez une mission dans l’Église. Bien sûr, vous êtes compétent dans votre domaine. Mais le boulanger, le médecin, le plombier sont compétents aussi dans le leur.

C’est bien au nom de votre foi que vous recevez cette charge. Ce n’est pas un job, c’est une mission, une mission donnée en raison de votre baptême. Votre activité, votre mission sera alimentée par le don de l’Esprit Saint reçu au baptême et en plénitude à la confirmation.

Pour cela, vous le savez, il faudra aussi comme Marie vous nourrir de la Parole du Christ et vous arrêter pour prendre du temps afin d’être « avec le Seigneur ».

C’est la garantie d’une présence attentive aux autres, d’un « prendre soin » tout particulier, comme si c’était Jésus lui-même que vous serviez selon sa propre parole : « Ce que vous faites aux plus petits d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites » (Mt 25,40).

Voilà pourquoi je suis heureux de vous remettre cette mission au nom du Seigneur pour l’édification de son Royaume.

+Michel Aupetit, archevêque de Paris.

Homélies

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse