L’Église
Catholique
À Paris

« Il s’agit du refus de la différence comme mode d’identification humaine »

Conférence du cardinal André Vingt-Trois au Centre Saint-Louis (Rome) – Institut Français-Centre Saint-Louis, Rome, 19 novembre 2012

« D’abord, la question du mariage homosexuel dont vous avez entendu parler ces dernières semaines, et que l’on peut prendre vraiment comme un symptôme. Je ne suis pas persuadé que le vote de l’ouverture du mariage aux personnes du même sexe provoquera un bouleversement des pratiques, mais ce sera plutôt un bouleversement symbolique car cela contribuera à la déstructuration des liens familiaux. Mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg.
Beaucoup plus profonde, beaucoup plus grave et plus importante est la diffusion militante de la théorie du genre qui se répand à grande vitesse dans tous les secteurs et particulièrement dans le secteur éducatif. Pour dire les choses d’une façon simple, il s’agit du refus de la différence comme mode d’identification humaine, et en particulier de la différence sexuelle. Notre société peine culturellement à accepter de gérer les différences, or c’est précisément la fonction première d’une société d’organiser la coexistence pacifique entre des gens qui ne sont pas identiques. Et la difficulté culturelle à laquelle nous sommes confrontés à travers le vote de la loi pour le mariage des personnes homosexuelles c’est, comme nous l’avons très bien entendu, la confusion entre l’égalité et l’identité, c’est-à-dire la difficulté de comprendre qu’il peut y avoir une égalité de droit dans une différence de statut. Visiblement, cela n’a pas été perçu. Et comme souvent, quand on refuse les différences, quand on les escamote ou quand on les camoufle, elles se réfugient dans une sorte de sanctuaire intérieur, où elles suscitent le désir de se faire reconnaître, et cet escamotage des différences aboutit à la constitution et au durcissement de groupes identitaires qui veulent précisément faire reconnaître leur différence, là où elles sont niées. Je crois qu’il faut que nous ayons cela très présent à l’esprit. Le nivellement de toutes les différences culturelles et sociologiques aboutit inévitablement à une société de violence où chacun veut faire reconnaître sa particularité. »

- Lire la conférence dans son intégralité

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse