L’Église
Catholique
À Paris

« Jésus ne va-t-il pas trop m’en demander ? »

« Le bonheur est bien plutôt de se laisser rencontrer et regarder par le Christ et de lui répondre humblement en empruntant le chemin de l’amitié et de l’amour. » Chronique audio de Mgr Bruno Lefevre Pontalis.

« Jésus ne va-t-il pas trop m’en demander ? »

« Le bonheur est bien plutôt de se laisser rencontrer et regarder par le Christ et de lui répondre humblement en empruntant le chemin de l’amitié et de l’amour. » Chronique audio de Mgr Bruno Lefevre Pontalis.

Beaucoup de nos contemporains, même de tradition chrétienne, repoussent une connaissance plus profonde de Dieu parce qu’ils craignent qu’Il leur en demandera trop !

Souvent ils se font une image de la vie chrétienne comme étant pleine de renoncements, d’austérité, et de tristesse.

C’est ainsi qu’ils préfèrent rester un peu à l’écart d’une vraie rencontre avec le Christ pour être surs qu’il ne viendra pas, si jamais il existait, leur ôter leurs plaisirs, leurs commodités et leurs habitudes… car ils ont une malheureuse tendance mais peut-être nous aussi avec eux, à croire que Dieu va nous les leur enlever et les en priver !

De même, ils pensent que prier est quelque chose de très compliqué. Ils ont peur que si Dieu entre dans leur vie, ils devront lui dédier beaucoup de temps alors que, déjà, ils en manquent pour s’occuper d’eux-mêmes.

Il s’ensuit qu’ils culpabilisent un peu, ils s’attristent et ils finissent par s’éloigner de ce Dieu dont ils ne seront jamais assez dignes.

Pensons à l’épisode de la rencontre du jeune homme riche dans l’Évangile.

Le Christ fait preuve d’une très grande confiance envers ce jeune homme. Il lui fait le don de son amitié qui est avec Dieu de l’ordre de l’amour.

C’est un trésor que Dieu seul peut donner et qui ne peut être reçu que dans la foi.

Oui, Dieu nous a créés pour le bonheur. Bien sûr, il nous faut accueillir les exigences de l’amour qui ne sont pas seulement de suivre à la lettre les commandements.

Le bonheur est bien plutôt de se laisser rencontrer et regarder par le Christ et de lui répondre humblement en empruntant le chemin de l’amitié et de l’amour.

Ne serait-ce pas cela en fait le cœur du message dont il faudrait que nous témoignions dans nos rencontres de ce prochain Avent missionnaire ?

Chronique “Être témoin de l’Évangile” de Mgr Bruno Lefevre Pontalis

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse