L’assemblée générale de la Fédération protestante de France s’est réunie les 26 et 27 janvier

L’Assemblée générale de la Fédération protestante de France demande aux membres de la Fédération protestante de France (églises, communautés, œuvres et mouvements) d’encourager les protestants à s’informer et à participer au Grand Débat national tout en restant vigilants sur les conditions de ce débat et les résultats.

"Je voudrais, en ouverture de cette assemblée générale de la Fédération protestante de France qui clôt une période de quatre ans et s’ouvre sur de nouvelles perspectives, signer de ces deux mots mon message : le calme et la confiance. Je terminerai ce message par une adresse à l’attention des chrétiens de ce pays, de toute confession, et aux citoyens, croyants ou non, qui s’interrogent sur l’avenir.
Cette adresse sera enracinée dans cette prophétie d’Esaïe."

L’assemblée générale de la Fédération protestante de France a adopté une recommandation, le 27 janvier 2019
L’Assemblée générale de la Fédération protestante de France a entendu son Président, le pasteur François Clavairoly, souligner que « l’acte de foi est un acte citoyen. » Elle demande aux membres de la Fédération protestante de France (églises, communautés, œuvres et mouvements) d’encourager les protestants à s’informer et à participer au Grand Débat national tout en restant vigilants sur les conditions de ce débat et les résultats. Elle encourage le conseil à mettre à disposition des ressources et des éléments d’information en lien avec l’expertise de ses membres.

Une table ronde, animée par Didier Crouzet, secrétaire général de l’EPUdF, a réuni les pasteurs Var et Marie-Claire Kaemo, le pasteur André Beinon et les pasteurs Yvon Dea et Marc Perrin, hôtes d’honneur de cette assemblée générale, venant de Nouvelle-Calédonie, des Églises EPKNC, Église évangélique libre et Assemblée de Dieu.

Nous publions des extraits du message du Pasteur François Clavairoly et du rapport annuel de la FPF qui se rapportent à l’œcuménisme.
Source : FPF
Janvier 2019

Actualité œcuménique

Le cinquantenaire de Nostra Aetate

A Paris… Une nouvelle vision juive des relations judéo-chrétiennes : Déclaration pour le Jubilé de fraternité à venir. Déclaration remise par le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia à son Eminence le Cardinal André Vingt-Trois. « Nous, Juifs de France, signataires de cette déclaration, exprimons la joie de célébrer le cinquantenaire de la déclaration Nostra Aetate établie lors du Concile Vatican Il et qui a ouvert une ère de réconciliation entre Juifs et Chrétiens ». Et à Rome… Présentation du document « Les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables » Le 10 décembre, le Cardinal Kurt Koch, Président de la Commission pour les relations avec le Judaïsme, a présidé la présentation du document intitulé « Les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables ». Il s'agit d'une réflexion théologique relative au dialogue entre juifs et catholiques, cinquante ans après Nostra Aetate. Réflexion théologique sur les rapports entre juifs et catholiques Le 10 décembre la Commission pour les relations avec le judaïsme publie le document « Les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables », cinquante ans après la déclaration Nostra Aetate. Ce texte s'articule en une préface et sept chapitres. Durant ce demi-siècle, de grands progrès ont été accomplis dans le dialogue, jusqu'à créer un profond climat d'amitié. Pour la première fois a été définie dans une déclaration conciliaire la position théologique de l'Église catholique devant le judaïsme, ce qui a eu différents niveaux d'impact.

Lire la suite
Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse