L’Avent nous réveille ! Marchons vers la lumière de Noël

Une célébration clé en main avec un texte du prophète Jérémie (Jr 33, 14-16). Marchons vers la lumière de Noël" : pistes de réflexions, proposition de célébration, ateliers dont un calendrier de l’Avent en forme de réveil à fabriquer, chants, prières…

Le peuple de Dieu a attendu plusieurs siècles pour que se réalise la promesse de Dieu : la venue d’un Sauveur pour le délivrer du péché et du malheur.
Cette venue, annoncée par les prophètes dont Jérémie, s’est réalisée il y a environ 2000 ans par la naissance de Jésus, Fils de Dieu, fait homme.

L’Église célèbre la naissance de Jésus le jour de Noël, le 25 décembre.
La fête de Noël est précédée par un temps d’attente joyeuse, celui de l’Avent, qui nous prépare à accueillir celui qui vient, Jésus le Fils de Dieu qui s’est fait petit enfant.
L’Avent, qui signifie ‘venue’.
L’Avent commence cette année le dimanche 3 décembre.

Sommaire

La Parole de Dieu - Comprendre pour transmettre - Proposition de célébration - Outils pour les activités

(Tous droits réservés sur ce dossier)

Livre de Jérémie, chapitre 33, 14-16

Téléchargez le récit

‘Des jours viennent – oracle du Seigneur – où j’accomplirai la promesse que j’ai faite à la communauté d’Israël et la communauté de Juda. En ce temps-là, à ce moment même, je ferai croître pour David un rejeton légitime qui défendra le, droit et la justice dans le pays. En ce temps-là, Juda sera sauvée et Jérusalem vivra en sécurité. Voici le nom dont on la nommera : « Le Seigneur est notre justice. »

Comprendre pour mieux transmettre

Introduction

Jérémie fait partie des 12 prophètes de la Bible.
Un prophète est celui qui parle au nom de Dieu, il est le porte-parole de Dieu.
Lorsque le peuple d’Israël s’égare, les prophètes lui rappellent sa vocation de peuple élu par le Seigneur. Les prophètes sont des hommes libres, souvent le ton de leurs propos est vif, ils pointent les erreurs et les fautes, ils tancent chacun du roi au plus petit, mais ils savent aussi encourager et consoler les hommes et les femmes d’Israël. Jérémie, comme les autres prophètes, annonce avec sa personnalité propore, la venue du Messie.

Quelques repères historiques

A la mort du roi Salomon (931 avant J.C.), Israël se divise en Juda (la partie sud, où se trouve Jérusalem) et Israël (la partie nord).
Le royaume d’Israël existe pendant environ 200 ans, de la fin du Xème au VIIIème siècle av. J.-C. (environ 930-720 av. J.-C.) La Bible donne une vision assez négative du royaume, sa population étant accusée de s’être éloignée de l’enseignement de Moïse en tombant dans l’idolâtrie. Le royaume d’Israël est conquis vers 720 av. J.-C. par l’empire assyrien.
Une grande partie des dirigeants du royaume est déportée vers d’autres régions de l’empire assyrien. Les réfugiés du royaume du Nord affluent en Juda. La population du royaume de Juda double en deux décennies.
Depuis maintenant plus de cent ans, le royaume d’Israël a disparu. Les appels à la conversion du prophète Isaïe, au royaume de Juda n’ont pas été entendus. Les alliances périlleuses avec les Assyriens et le culte des idoles continuent.
Vers 640 avant Jésus-Christ, un très jeune roi, Josias, 16 ème roi de Juda (639-609) profondément admiratif du roi David son ancêtre, va entreprendre des réformes pour ramener son peuple à Dieu. Il fait rénover le Temple pour honorer le Seigneur. Dans ce contexte, Jérémie est appelé par le Seigneur pour parler au peuple de Juda.

Mission de Jérémie

Jérémie commence sa mission de prophète vers 626 avant Jésus-Christ.
Jérémie n’était qu’un homme jeune, sans doute une vingtaine d’années, lors de son appel au ministère prophétique. Voici un extrait du récit de sa vocation qui est au début du livre de Jérémie (Jr 1, 4-10) :

‘’La parole du Seigneur me fut adressée : « Avant même de te façonner dans le sein de ta mère, je te connaissais ; avant que tu viennes au jour, je t’ai consacré ; je fais de toi un prophète pour les nations. »
Et je dis : « Ah ! Seigneur mon Dieu ! Vois donc : je ne sais pas parler, je suis un enfant ! »
Le Seigneur reprit : « Ne dis pas : “Je suis un enfant !” Tu iras vers tous ceux à qui je t’enverrai ; tout ce que je t’ordonnerai, tu le diras. Ne les crains pas, car je suis avec toi pour te délivrer – oracle du Seigneur. »
Puis le Seigneur étendit la main et me toucha la bouche. Il me dit : « Voici, je mets dans ta bouche mes paroles ! Vois : aujourd’hui, je te donne autorité sur les nations et les royaumes, pour arracher et renverser, pour détruire et démolir, pour bâtir et planter. »

Jérémie est un homme sensible et délicat que Dieu appelle au ministère prophétique.
A la suite de cet appel, il va peu à peu découvrir que la Parole de Dieu qu’il est chargé de transmettre n’est que dérision pour beaucoup et qu’elle va devenir de plus en plus lourde à porter. On peut même penser qu’à un moment le prophète sera si découragé qu’il envisagera d’abandonner sa mission.
Il annonce la menace grandissante de l’empire des Chaldéens qui viennent de s’emparer de Babylone. Si les fils d’Israël ne retournent pas vers le Seigneur et n’abandonnent pas leurs idoles et leur vie dissolue, Jérusalem sera détruite à son tour. Mais personne ne l’écoute. C’est dans les moments les plus sombres qu’il annonce un temps de bonheur, où le Seigneur lui-même viendra sceller une Nouvelle Alliance avec son Peuple.
Le livre de Jérémie, avec 52 chapitres, est le plus long recueil prophétique après le livre d’Isaïe.
En simplifiant, on peut le diviser en trois blocs :
-  Ch. 1-24 : recueil d’oracles et de récits prophétiques dont le récit de missions et de vision.
-  Ch. 26-45 recueil de récits biographiques dont les oracles de salut au chapitre 33.
-  Ch. 46-51 recueil d’oracles contre les nations (Egypte – Philistins – Ammon…)

Dans la Bible, les oracles sont des déclarations importantes faites par les prophètes au nom de Dieu. Très souvent ce sont de vigoureux appels à la conversion. Ils rappellent que Dieu est fidèle à son Alliance. Ils invitent à rejeter le mal pour vivre avec Dieu.

Chapitre 33, 14-16

Ce court passage se situe dans la deuxième partie du livre de Jérémie.
Il délivre un message très important puisqu’il s’agit d’une promesse de Dieu :

‘Des jours viennent – oracle du Seigneur – où j’accomplirai la promesse que j’ai faite à la communauté d’Israël et la communauté de Juda. En ce temps-là, à ce moment même, je ferai croître pour David un rejeton légitime qui défendra le, droit et la justice dans le pays. En ce temps-là, Juda sera sauvée et Jérusalem vivra en sécurité. Voici le nom dont on la nommera : « Le Seigneur est notre justice. »

En Israël, les promesses sont les clés d’une histoire du salut.

- Le judaïsme soulignera d’une part la confiance aux promesses, et d’autre part leur caractère de récompense.
Abraham est celui qui reçoit les promesses. Celles-ci comportent toujours un héritier et un héritage, une descendance nombreuse, une terre plantureuse. Toujours aussi, elles se rattachent à la destinée de l’humanité entière.
Les promesses furent longtemps terrestres : un fils, une terre, un roi, une abondante prospérité.
- Avec les prophètes, les promesses se spiritualisent et s’intériorisent : « Je mettrai la Loi au fond de leur être et je l’écrirai sur leur cœur. » (Jr 31, 33)
Les promesses faites aux patriarches et à David, assurant la perpétuité glorieuse de leur race, culminent dans l’attente de « Celui qui doit venir ».
Les prophètes annoncent, à côté de menaces de châtiments, les promesses de l’espérance messianique.
-  Isaïe voit en l’Emmanuel, né d’une vierge, un signe de bénédiction pour le peuple (Is 7,14).
-  Michée nomme le lieu où doit naître celui qui doit gouverner Israël : « Et toi Bethléem Ephata, le plus petit des clans de Juda, c’est de toi que sortira pour moi celui qui doit gouverner Israël. » (Mi 5, 1)
-  Jérémie promet un « Germe juste » (Jr 23, 5 ; 33, 15)

En Jésus Christ, pour les Chrétiens, la promesse d’un messie s’accomplie.

La mission de Jérémie se termine en 587, après la catastrophe de la destruction de la ville de Jérusalem et de son Temple par Nabuchodonosor, souverain de Babylone, suite à un siège prolongé. Jérémie est alors emmené en Egypte où il meurt.


Proposition de célébration

(dessins Catherine Ansaldo, Tous droits réservés - Service de la Catéchèse du Diocèse de Paris)

PDF - 578.5 ko

Outils pour les activités

Le réveil à fabriquer
Cliquez sur les images pour télécharger.

PDF - 1.4 Mo
PDF - 1.5 Mo

Chant gestué et prières
Cliquez sur l’image pour télécharger.

PDF - 1.7 Mo

Retrouvez de nombreuses autres activités dans la Malette de l’Avent !

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse