L’aventure du temps

Yves et Anne-Marie, 45 ans de mariage, 4 enfants, 9 petits-enfants

En nous mariant, nous ne savions pas tout ce que nous allions vivre, et comment cela nous transformerait année après année. Au départ, nous avions surtout l’envie de construire une vie à deux, une famille. Il y avait, dans notre amour naissant, un désir d’éternité. Nous nous rendions compte combien notre amour nous dépassait. Par la foi, nous savions que Dieu en était la source et qu’il ne nous abandonnerait jamais. Pour nous, le mariage était et est toujours l’aventure du temps. Cette idée nous a souvent soutenus quand nous pouvions nous sentir découragés.

Au quotidien, dans les moments de fatigue, lorsque la tension monte, nous avons appris à prendre le temps nécessaire, sans vouloir tout régler sur-le-champ. Nous nous laissons le droit de ne pas être d’accord. Quand l’autre exprime une demande, nous tenons compte de ce qu’il a dit en évitant de le juger. S’il a besoin d’être seul un moment, nous lui laissons volontiers ce temps. Choisir la fidélité nous a permis et nous permet encore de nous centrer sur l’essentiel. Cela nous apporte tranquillité et dynamisme. Et c’est une arme stimulante contre les tentations égoïstes. Nous avons aussi réalisé qu’il était important de prendre du temps pour le couple, que c’était un de ses modes de ressourcement.

Pendant les années que nous avons vécues à l’étranger pour des raisons professionnelles, nous étions très sollicités. Face aux propositions de sorties, nous nous protégions en gardant régulièrement des soirées pour nous deux. Nous le faisons toujours aujourd’hui ! Pour nous aider à vivre notre mariage de manière authentique, nous nous sommes appuyés sur L’amitié de prêtres et sur les Équipes Notre-Dame. Nous avons appris à faire régulièrement le point, à écouter l’autre, à prier ensemble. »

Paris Notre-Dame, n° 1481, 6 juin 2013, p.6.

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse