L’Église
Catholique
À Paris

L’édito de Mgr de Sinety du 21 mars 2019

« Elle est là l’Église, apparemment plus faible que quiconque, dans son humanité, mais pour toujours, victorieuse du Mal, dans sa Sainteté. ». À écouter cette semaine : "Une Église plus faible que quiconque, mais victorieuse du Mal". Mgr Benoist de Sinety, vicaire général, donne son regard sur l’actualité au micro de RCF.

Elle est là L’Église, en vérité, autour de cette table où chacun réfléchit, cherche à définir les meilleurs moyens à mettre en œuvre pour permettre à ceux qui souffrent de souffrir un peu moins.
Elle est là aussi l’Église dans ces catéchumènes qui cheminent vers Pâques et un baptême à venir.
Elle est là l’Église, dans tous ceux qui contre vents et marées ne cessent de croire en la capacité infinie de Dieu à faire toute chose nouvelle.

Elle est là l’Église dans ce curé de paroisse qui se réjouit d’avoir trouvé, avec son conseil pastoral, la possibilité de faire grandir ensemble le troupeau qui leur est confié.
Elle est encore là L’Église dans ces prostituées qui descendaient le 24 décembre dernier la rue Blanche à Paris en tenant à la main un cierge allumé et qui chantait "Gloria in excelsis Deo" devant les passants médusés.
Elle est toujours là l’Église lorsque des chefs scouts préparent pour leur troupe le grand jeu du siècle !
Oui elle est là l’Église…

Bien plus que dans les paroles indignes et sans doute aussi un peu séniles d’un prêtre qui s’aime trop devant les caméras de la télévision.
Elle est là bien davantage en vérité, que dans les recherches de carrière, ou dans la crainte de perdre sa position.
Elle est là davantage que dans les atermoiements et les recours hiérarchiques.

Oui elle est là l’Église. Elle est là où des hommes, des femmes, au nom de leur foi en Jésus Christ osent espérer en la grandeur de l’homme dans laquelle Dieu lui-même ne cesse jamais de croire.
Elle est là l’Église lorsqu’ensemble nous prononçons ces paroles sans forcément toutes les comprendre et que nous disons chaque dimanche « Je crois » en communiant ainsi à la Vérité qui nous dépasse toujours.
Elle est là l’Église dans sa sainteté qui traverse et transfigure nos humanités.

Elle est là l’Église lorsque ceux qui s’en réclament commencent par se reconnaitre pécheurs, et probablement lorsque ceux qui s’en réclament le plus commencent par se reconnaitre les plus pécheurs et qu’ils espèrent ensemble que c’est la Miséricorde et non l’ambition qui sauve et qui assure.
Elle est là l’Église, apparemment plus faible que quiconque, dans son humanité, mais pour toujours, victorieuse du Mal, dans sa Sainteté.

Chroniques De Mgr Benoist de Sinety sur RCF

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse