L’Église copte et l’université al-Azhar

L’Université sunnite d’al-Azhar, au Caire, a accusé l’Église copte orthodoxe d’Égypte de soutenir des programmes de télévision anti-islamiques. L’institution chrétienne a formellement démenti ces allégations.

L’Université sunnite d’al-Azhar, au Caire, a accusé l’Église copte orthodoxe d’Égypte de soutenir des programmes de télévision anti-islamiques. L’institution chrétienne a formellement démenti ces allégations.
L’observatoire d’al-Azhar, organisme lié à l’université sunnite, créé en 2014 comme instrument de surveillance et de dénonciation des doctrines extrémistes au travers des médias, a accusé l’Église copte d’avoir des parts dans la chaîne de télévision satellitaire al-Hayat. Le média égyptien gratuit transmet souvent des programmes critiques vis-à-vis de la religion islamique. L’observatoire estime que de tels programmes « font croître la haine et le ressentiment et menacent la sécurité de la société en diffusant des idées extrémistes ».
Le Père Boulos Halim, porte-parole de l’Église copte, a rejeté ses accusations, soulignant que l’Église copte n’avait aucun lien avec al-Hayat, qu’elle n’était aucunement impliquée dans sa programmation et qu’elle désapprouvait tous les programmes fomentant le sectarisme et la violence. Le commentateur copte Isaac Ibrahim a, lui aussi, stigmatisé la déclaration provocatrice de l’observatoire d’al-Azhar, surtout pour avoir diffusé ces allégations au moment sensible des fêtes de Noël.
Source : Fides, Infocatho

En bref

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse