L’Index Mondial de Persécution des Chrétiens en 2016

Le mardi 12 janvier, l’ONG Portes Ouvertes a fait connaître les résultats de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens en 2016. Un classement qui recense les 50 pays où les chrétiens sont le plus persécutés.

L’année 2015 a été l’année du débordement. Le niveau des persécutions monte en intensité. Six pays ont connu une augmentation des persécutions.

Le mardi 12 janvier, l’ONG Portes Ouvertes a fait connaître les résultats de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens en 2016. Un classement qui recense les 50 pays où les chrétiens sont le plus persécutés.

L’année 2015 a été l’année du débordement.
Le niveau des persécutions monte en intensité. Six pays ont connu une augmentation des persécutions. Une amélioration a été notée dans sept pays seulement. Et les chiffres connus ne sont que la partie visible de l’iceberg. En 2016, les cinq pays où la persécution des chrétiens est la plus forte sont : 1° la Corée du Nord ; 2° l’Irak ; 3° l’Erythrée ; 4° l’Afghanistan ; 5° la Syrie.

La Conférence de presse qui s’est tenue mardi 12 janvier à Paris en présence de Michel Varton, directeur de Portes Ouvertes France, de Claire Lacroix, responsable de l’information de Portes Ouvertes France, et de John Dayal, secrétaire général du Conseil des Chrétiens en Inde, a mis l’accent sur la situation en Inde. Pour la 1ère fois, l’Inde est à la 17e place du classement. Les chrétiens en Inde sont entre 25 et 26 millions. Leur présence est très ancienne. Les Églises sont pleines. Pourtant, des partis de tendance nationaliste au pouvoir annoncent publiquement vouloir “un pays sans chrétiens d’ici 2021”. Les conversions forcées sont nombreuses, et même si l’Inde est une démocratie constitutionnelle, l’impunité est le plus souvent la règle.

Portes Ouvertes existe depuis 1955. Depuis 1997, cette ONG publie un Index Mondial de Persécution des Chrétiens, qui prend en compte toutes les confessions chrétiennes. Ce document est un outil de plaidoyer auprès des instances politiques.
Grâce à une présence sur place et à une connaissance du terrain, Portes Ouvertes recense les formes d’hostilité vis-à-vis des chrétiens dans les cinq sphères de la vie privée, familiale, sociale, civile et ecclésiale. Cette persécution peut être “marteau” (violence physique et matérielle) ou “étau” (oppression au quotidien).

Rapport : https://www.portesouvertes.fr/persecution-des-chretiens/index-mondial-de-persecution-des-chretiens

Actualité œcuménique

Le cinquantenaire de Nostra Aetate

A Paris… Une nouvelle vision juive des relations judéo-chrétiennes : Déclaration pour le Jubilé de fraternité à venir. Déclaration remise par le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia à son Eminence le Cardinal André Vingt-Trois. « Nous, Juifs de France, signataires de cette déclaration, exprimons la joie de célébrer le cinquantenaire de la déclaration Nostra Aetate établie lors du Concile Vatican Il et qui a ouvert une ère de réconciliation entre Juifs et Chrétiens ». Et à Rome… Présentation du document « Les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables » Le 10 décembre, le Cardinal Kurt Koch, Président de la Commission pour les relations avec le Judaïsme, a présidé la présentation du document intitulé « Les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables ». Il s'agit d'une réflexion théologique relative au dialogue entre juifs et catholiques, cinquante ans après Nostra Aetate. Réflexion théologique sur les rapports entre juifs et catholiques Le 10 décembre la Commission pour les relations avec le judaïsme publie le document « Les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables », cinquante ans après la déclaration Nostra Aetate. Ce texte s'articule en une préface et sept chapitres. Durant ce demi-siècle, de grands progrès ont été accomplis dans le dialogue, jusqu'à créer un profond climat d'amitié. Pour la première fois a été définie dans une déclaration conciliaire la position théologique de l'Église catholique devant le judaïsme, ce qui a eu différents niveaux d'impact.

Lire la suite
Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse