L’œcuménisme du sang et les martyrs anglicans d’Ouganda

L’œcuménisme du sang et les martyrs anglicans d’Ouganda
Au premier jour de sa visite en Ouganda, le Pape a symboliquement planté et arrosé plusieurs arbustes avec d’autres responsables chrétiens, soulignant la réalité œcuménique des martyrs de l’Ouganda, morts pour le Christ. Par ce geste, le Pape a voulu rendre témoignage à l’œcuménisme du sang versé par les martyrs anglicans en même temps que par les martyrs catholiques.

Au premier jour de sa visite en Ouganda, le Pape a symboliquement planté et arrosé plusieurs arbustes avec d’autres responsables chrétiens, soulignant la réalité œcuménique des martyrs de l’Ouganda, morts pour le Christ.

Par ce geste, le Pape a voulu rendre témoignage à l’œcuménisme du sang versé par les martyrs anglicans en même temps que par les martyrs catholiques. C’est peu avant la messe qu’il avait visité le sanctuaire particulièrement dédié aux 23 martyrs de l’Église anglicane et prié avec les fidèles.

Au moment de quitter le sanctuaire, et dans un geste d’unité, le chef de l’Église catholique a demandé au primat anglican de bénir avec lui les fidèles présents. L’unité des chrétiens, a déjà affirmé plusieurs fois le Pape, commence dans leur martyre : comme en Ouganda par le passé, mais également comme aujourd’hui en Syrie, en Irak ou en Égypte.

Les débuts du christianisme en Ouganda remontent à 1879, avec l’arrivée des premiers missionnaires. Les persécutions débutèrent sous le règne du roi Mwanga II. À partir de mai 1886, le roi déclara ouvertement une persécution envers les chrétiens, qu’ils soient catholiques ou anglicans.
Compte tenu de l’imminence de leur exécution, Charles Lwanga, chef des pages du roi, baptisa ceux qui suivaient encore le chemin du catéchuménat. Agés de 16 à 24 ans, la plupart d’entre eux furent brûlés vifs le 3 juin 1886. Le dernier martyr de cette persécution fut le saint catholique Jean-Marie Muzei qui fut décapité sur ordre du roi Mwanga II, le 27 janvier 1887.

Saint Charles Lwanga et ses 21 compagnons, premiers martyrs catholiques de l’Afrique noire, furent canonisés par Paul VI à Rome, en 1964.
Source : cath.ch

En bref

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse