La fécondité

« Êtes-vous prêts à accueillir les enfants que Dieu vous donne
et à les éduquer selon l’Évangile du Christ
et dans la foi de l’Église ? » [1]

L’amour ne peut se contenter de s’échanger en vase clos : il a besoin de se diffuser à l’extérieur ; plus il se donne, plus il grandit ! Se marier à l’Église implique que les époux soient ouverts à la vie et prennent la responsabilité d’élever les enfants qui leur seront confiés. « La fécondité de l’amour conjugal ne se réduit pas à la seule procréation des enfants : elle s’élargit et s’enrichit de tous les fruits de la vie morale, spirituelle, surnaturelle que le père et la mère sont appelés à donner à leurs enfants, et, à travers eux, à l’Église et au monde » [2]

L’amour du couple peut aussi se révéler fécond dans un engagement réfléchi à deux qui peut s’incarner dans une œuvre commune qui contribue à transformer positivement le monde. Il importe que les décisions de s’engager dans tel ou tel domaine le soit toujours à deux et n’entravent en aucun cas ni l’amour des époux ni leurs devoirs familiaux, mais qu’elles en soient comme un fruit, un rayonnement, au temps opportun.

Pour réfléchir : Avons-nous déjà parlé ensemble de notre désir d’avoir des enfants et de ce que nous voudrions leur transmettre ?

[1Rituel du mariage, n°158

[2Jean-Paul II, Familiaris consortio, n°28

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse