La grâce d’une cathédrale : de Notre Dame de Paris à la cathédrale de Lichfield

La grâce ne connait pas de frontières, puisque le Doyen de la magnifique cathédrale gothique de Lichfield dans le Staffordshire, près de Birmingham, avait invité un représentant de la cathédrale Notre-Dame de Paris pour un hommage consistant en une projection, pour le son et lumières de l’Avent, des images des vitraux des trois rosaces de Paris, « Cathedral Illuminated » crée par l’artiste résidant Peter Walker. Cette initiative retient l’attention car elle est un exemple de l’émotion et de la compassion suscitée par l’incendie du 15 avril dernier à travers le monde

Introduction :
Les cathédrales, sont les témoins d’une riche histoire. Le théologien Joseph Doré, archevêque émérite de Strasbourg a lancé la collection de livres d’art « La grâce d’une cathédrale » aux éditions de la Nuée Bleue de Strasbourg ; ainsi la collection aborde toutes les cathédrales en France.

La grâce ne connait pas de frontières, puisque le Doyen de la magnifique cathédrale gothique de Lichfield dans le Staffordshire, près de Birmingham, avait invité un représentant de la cathédrale Notre Dame de Paris pour un hommage consistant en une projection, pour le son et lumières de l’Avent, des images des vitraux des trois rosaces de Paris, « Cathedral Illuminated » crée par l’artiste résidant Peter Walker.

Cette initiative retient l’attention car elle est un exemple de l’émotion et de la compassion suscitée par l’incendie du 15 avril dernier à travers le monde. À Lichfield il y a aussi l’expression d’une solidarité éclairée puisque la communauté des fidèles, avec le Doyen et bien-sûr l’évêque, doivent assurer concrètement l’entretien et la sauvegarde du bâtiment, comme c’est le cas général en Angleterre ou l’Église d’Angleterre assume par elle-même l’entretien de ces monuments.

Enfin il y a aussi une dimension œcuménique car cet héritage commun de l’évangile nous pousse à mettre en avant ce qui qui a unifié notre civilisation européenne. La période médiévale a imprégné nos nations d’une culture commune qui a su inculturer l’évangile et manifester l’unité de l’Église. Cette unité de l’Église brisée en occident la cathédrale de Lichfield en est aussi l’innocent témoin. Au XVIe Lichfield est devenu anglicane, et la cathédrale a dû subir les outrages de la guerre civile et la rage iconoclaste qui lui fit perdre ses vitraux et la flèche dressée au-dessus du transept.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là, puisqu’au XIXe siècle la cathédrale restaurée héritera des vitraux renaissance d’une abbaye flamande démantelée par Napoléon…

Contact

10 rue du Cloître Notre-Dame
75004 Paris
Secrétariat :
oecumenisme@diocese-paris.net
01 78 91 91 68

Documents

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse