La grande aventure de la vie humaine

La grande aventure de la vie humaine, la seule qui compte, c’est de devenir capable de se donner et de trouver celui ou celle à qui unir sa vie, à qui vous « attacher » et avec qui « devenir une seule chair » (Gn 2, 24).

Pour vous préparer à cette aventure, apprenez à nouer des amitiés réelles, solides et sincères, tant masculines que féminines. Faites de grandes et belles choses entre amis. Ne vous contentez pas de fêtes sans lendemain. Donnez de votre temps ; partagez ce que vous avez ; mettez-vous au service de plus jeunes ou de plus pauvres ou de personnes âgées : les personnes qui ont besoin de votre force, de votre énergie, de votre enthousiasme, de votre capacité de créer, ne manquent pas.

Votre corps vous est donné pour être l’expression de votre cœur, et votre cœur n’est pas votre sentimentalité fluctuante, mais votre liberté profonde. Soyez fidèles dès aujourd’hui à celui ou à celle qui sera un jour votre époux, même si vous ne le connaissez pas encore. Que ces années de jeunesse soient un temps d’élargissement et de fortification de cette liberté.

Un jour, vous ferez entrer votre futur conjoint dans votre famille. Vous donnerez ainsi à tous les vôtres la joie de voir que vous prenez la vie au sérieux et que vous croyez suffisamment en vous-mêmes et dans les autres pour engager votre vie sans réserve. Au milieu d’un monde agité et souvent dur, fonder une famille revient à proclamer que notre vie nous est donnée par amour et que notre plus grande tâche terrestre est d’apprendre à aimer en vérité, à travers nos forces et aussi nos faiblesses.

Cardinal André Vingt-Trois, Lettre pastorale, n°34-35 (extraits).

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse