La Journée de la Création, vue par le Conseil œcuménique des Églises (COE)…

Nous, chrétiens et chrétiennes, portons en nous l’espérance, sommes convaincus que Dieu n’abandonne pas la création et que nous-mêmes pouvons être porteurs de cette espérance en semant les graines d’un avenir différent », a déclaré le pasteur Olav Fykse Tveit, Secrétaire général du COE), dans un message vidéo appelant les chrétiens et chrétiennes du monde entier à prier ensemble pour la « magnifique œuvre de Dieu ».

Nous, chrétiens et chrétiennes, portons en nous l’espérance, sommes convaincus que Dieu n’abandonne pas la création et que nous-mêmes pouvons être porteurs de cette espérance en semant les graines d’un avenir différent », a déclaré le pasteur Olav Fykse Tveit, Secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), dans un message vidéo appelant les chrétiens et chrétiennes du monde entier à prier ensemble pour la « magnifique œuvre de Dieu ».

Le 1er septembre, les Églises du monde entier s’unissent pour célébrer la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création et pour observer la Saison de la création à partir de cette date et jusqu’au 4 octobre, fête de saint François d’Assise. Au cours du mois prochain, de nombreuses organisations des traditions orthodoxe, catholique, protestante et anglicane s’uniront pour encourager 1,2 milliards de chrétiens dans le monde à manifester leur souci pour les questions écologiques par la prière et l’action.

Dans son message, le pasteur Tveit a en outre évoqué d’autres mesures qui peuvent être prises par ceux et celles qui participent aux prières. « Appelons nos gouvernements à ratifier l’accord de Paris ; exigeons des indicateurs de croissance qui mesurent mieux la santé des populations et des écosystèmes. Nous pouvons désinvestir des énergies fossiles et réinvestir dans des solutions durables », a-t-il dit.

C’est le patriarche œcuménique Dimitrios Ier qui, en 1989, a déclaré le 1er septembre journée de prière pour l’environnement. Le 1er septembre marque le début de l’année liturgique orthodoxe, qui s’ouvre ainsi sur une commémoration de la création du monde par Dieu. Le 4 octobre, l’Église catholique romaine et d’autres traditions du christianisme occidental commémorent François d’Assise, qu’on connaît comme l’auteur du Cantique des créatures.

La proposition de célébrer un temps pour la création durant ces cinq semaines a été faite par le Troisième Rassemblement œcuménique européen, à Sibiu, en 2007. L’année suivante, le Comité central du COE appelait les Églises à observer un temps pour la création par la prière et l’action. En 2017, le pape François a déclaré le 1er septembre Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création aussi pour l’Église catholique romaine à l’échelle mondiale.

En 2016, la collaboration entre les différentes traditions chrétiennes encourage à la fois à la prière et à l’action en faveur de la création. Un site web œcuménique a été créé à cet effet à l’adresse <SeasonOfCreation.org> , qui se veut un pôle regroupant toutes les ressources et informations relatives à la campagne.

Les participantes et participants sont encouragés à transformer leurs prières en actions. En outre, un effort collectif de défense de la cause conduit à signer et à ratifier de toute urgence l’accord de Paris, alors que se déroulera la session de l’Assemblée générale de l’ONU.

« Le monde continue d’enregistrer des records de chaleur et nous, catholiques, devons répondre à l’intense appel à l’action lancé par le Saint Père dans Laudato Si’ », a déclaré Tomás Insua, Coordinateur mondial du Mouvement catholique mondial pour le climat. « Or la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création est l’occasion parfaite pour les paroisses et communautés catholiques de renouveler leur engagement écologique et de s’unir à d’autres chrétiens et chrétiennes pour agir au cours de la Saison de la création ».

Les particuliers et communautés sont invités à organiser des services de prière au niveau local, qui seront mis en évidence sur une carte du monde pour illustrer l’ampleur de la collaboration. Les particuliers ont par ailleurs la possibilité de participer en ligne au moyen d’événements Facebook ou de campagnes Thunderclap, afin de favoriser l’utilisation du mot-dièse #SeasonOfCreation.

Au cœur des efforts de promotion de la Saison de la création figurent les organisations suivantes : le Conseil œcuménique des Églises, le Réseau environnemental de la Communion anglicane, le Réseau mondial de prière du Pape (Apostolat de la prière), le Mouvement catholique mondial pour le climat, l’Alliance ACT et GreenFaith.
Source : COE

Actualité œcuménique

Horaire de messes
Faire un don
Trouver ma paroisse